25 enfants et jeunes ont poursuivi l’État colombien à cause de la déforestation et ils ont gagné !

Le 5 avril dernier, la Cour suprême colombienne a donné raison à un petit groupe de 25 jeunes en ordonnant au gouvernement de mettre fin à la déforestation qui ravage la partie de la forêt amazonienne située sur son territoire. Une décision qui pourrait entrer dans l’histoire

Selon les chiffres de l’Institut d’hydrologie, de météorologie et d’études environnementales de Colombie (IDEAM), près de 180 000 hectares de forêt vierge auraient été rayés de la carte du pays en 2016. Une hausse de la déforestation de plus de 40 % par rapport à 2015.

Un constat suffisamment alarmant pour qu’un groupe de 25 jeunes gens décide d’attaquer l’État en justice, afin de faire respecter les droits fondamentaux à la vie et à l’environnement garantis par la Constitution colombienne.

JODY AMIET/AFP/Getty Images

Au début du mois d’avril, la Cour suprême de Colombie a donné raison aux plaignants, rappelant au gouvernement l’urgence de protéger le patrimoine végétal du pays pour ne pas grever l’avenir des générations futures.

Si vous avez apprécié cet article, partagez-le avec vos amis et laissez-nous un commentaire pour nous donner votre avis !

 
VOIR AUSSI