464 tremblements de terre secouent le supervolcan de Yellowstone en une semaine

Le parc national de Yellowstone a été secoué par 464 tremblements de terre entre le 12 juin et 19 juin derniers, avec une magnitude de 4,4 atteinte le 16 juin au point le plus fort, selon la déclaration de l’Université des stations sismologiques de l’Utah.

Cet « essaim » de tremblements de terre est le plus important en cinq ans et a ravivé la spéculation sur le danger du volcan massif, qui se trouve sous le parc national.

Le parc national de Yellowstone est assis sur un supervolcan qui est capable de provoquer une destruction généralisée en Amérique du Nord. Si une « super éruption » se produit, les cendres couvriraient l’ensemble des États-Unis, avec 1 à 3 millimètres au plus loin sur la côte est, selon l’Observatoire du volcan Yellowstone  (YVO), 1 à 3 cm sur la côte ouest, et 12  à 36 cm à Denver. Près de l’épicentre, de grandes étendues du Wyoming, le Montana et l’ Idaho seraient couverts par plus de 90cm de cendres.

Modèle de distribution des cendres après une explosion possible du supervolcan Yellowstone. (US Geological Survey)

Des tremblement de terre groupés, comme ceux de juin, ont déjà frappé Yellowstone en 2010, 2008, 2004 et 2002.

L’YVO prédit qu’une explosion serait précédée par des signes plus spectaculaires.

« Yellowstone n’a pas éclaté depuis 70 000 ans, donc il y aurait des tremblements de terre impressionnants et des soulèvements du sol comme signes précurseurs. En plus des essaims sismiques intenses (avec de nombreux tremblements de terre au-dessus de M4 ou M5) nous nous attendons à un soulèvement rapide et notable autour de la caldeira (peut-être des dizaines de centimètres par an), » a déclaré l’YVO déclaré.

De plus, le volcan peut simplement cracher la lave sans libérer d’énormes quantités de cendres qui causeraient la destruction au-delà des limites du parc.

Version Anglaise : 464 Earthquakes Hit Yellowstone Supervolcano in One Week

 
VOIR AUSSI