7 créatures qui n’existent que dans les mythes ?

Le propre de la mythologie est de laisser entrevoir un pan de la culture, entre mythe et réalité. La question que nous nous sommes tous posés est : cela a-t-il existé ou non ? Cela pourrait-il être des réminiscences de créatures disparues ? Certaines personnes croient pourtant qu’elles pourraient bien être réelles.

Depuis l’Antiquité, on rencontre d’étranges animaux ou créatures, que ce soit dans les textes religieux ou dans les contes populaires du monde entier. Ils ont inspiré la littérature, les arts du spectacle, le cinéma et même certains de nos jouets préférés. L’humanité n’a cessé de faire revivre les légendes. L’exemple le plus récent en est le « monde extraordinaire » du film Avatar.

Voici une sélection de créatures légendaires à découvrir ou redécouvrir.

#1. La licorne

Cette créature majestueuse apparaît dans des textes médiévaux et même dans la Bible. La mythologie grecque ne mentionne pas la licorne, pourtant, les grecs de cette époque étaient persuadés de son existence. Selon eux, elle vivait quelque part en Inde, dans un royaume lointain et mystérieux.

Plus récemment, en 2012, des chercheurs ont retrouvé une recette de cuisine datant de l’époque médiévale, à base de licorne. « Parmi les recettes de ragoûts (plat populaire de l’époque) à base de hareng ou de tripes, figurait la préparation de la licorne. Il fallait la faire mariner dans un mélange d’ail et clous de girofles avant de la faire rôtir sur une grille », rapporte le site qui a publié le manuscrit. Alors, les licornes auraient probablement existé ?

#2. Le bison bonasus ou bonnacon

On raconte que les bisons bonasus habitent la région nord de la République de Macédoine. Il aurait l’apparence d’un taureau mais avec un cou plus long, la crinière d’un cheval et des cornes recourbées vers l’intérieur d’après les indications du guide.

Comme ses cornes sont recourbées vers l’intérieur, il lui est impossible de se défendre. Donc s’il se sent en danger, il s’enfuit, mais en émettant des gaz d’une telle force qu’ils pouvaient brûler son ennemi. On raconte que son sillon pouvait mettre le feu aux arbres et arbustes. Même les chiens de chasse pouvaient être brûlés s’ils avaient le malheur de vouloir approcher l’animal.

#3. L’agneau de Scythie

Cette encyclopédie décrit cette plante étrange dont le feuillage serait duveteux, de l’envergure d’un agneau et aurait même une ressemblance avec certaines parties de l’animal. Il est dit que sa sève était semblable au sang et que les seuls carnassiers à en être avides étaient… les loups !

Une légende populaire localise cette mystérieuse plante en Tartarie (Asie centrale). Le premier écrit à en faire mention est le Talmund de Jérusalem (rabbin Jochanan). Ce texte remonte à l’an 436 et la qualifie d’Adne Hasadeh, « seigneur des champs ».

#4. L’aspichodélon

Cette gigantesque créature des mers est décrite comme une sorte d’immense tortue des mers dont la carapace équivaut à une île. « Selon les légendes où est mentionnée l’aspichodélon, les marins accostaient sur ce qu’ils croyaient être une île. Puis lorsque venait le moment de faire un feu pour cuisiner, la tortue ayant besoin de se rafraîchir plongeait alors dans les profondeurs de la mer, noyant ainsi les marins », mentionne cet article.

Les gens se sont mis à croire que le monstre des mers apparaissait à la surface des flots pour inciter les marins à accoster et les piéger pour les dévorer.

On trouve cet animal dans le Physiologus, les bestiaires médiévaux, Pinocchio ou encore le Baron de Munchaüsen.

#5. Le jackalope 

Dans le folklore nord-américain, le jackalope est une créature hybride entre le lièvre et l’antilope. On en a entendu parler depuis le 17ème siècle mais ceux que nous voyons aujourd’hui sont bien souvent des montages. Pour faire illusion, des cornes sont fixées sur la tête d’un lièvre, pour le plus grand plaisir des touristes.

La jackalope est surnommé le « lapin guerrier » et serait, selon la légende, l’un des animaux les plus rares. Il s’agirait d’un croisement entre une espèce aujourd’hui disparue, le daim nain et une espèce de lapin tueur. « Pourtant, il arrive encore que cette créature soit aperçue, puisque une petite population de jackalope continuerait d’évoluer dans l’ouest américain » d’après ce site.

#6. Le singe de De Loys 

Ce prétendu homme-singe a été rapporté par l’explorateur suisse François De Loys. Cette photo est la seule preuve jusqu’alors existante. Cette découverte est controversée car il s’agirait plutôt d’une espèce d’atèle (singe araignée), qui bien souvent ne mesurent pas plus d’un mètre de haut. Celui-ci est exceptionnellement grand puisqu’il mesurait 1,57 m. Certains pensent qu’il s’agirait d’un canular apparu dans les années 1920 pour alimenter les thèses de l’ologénisme de l’époque.

#7. Le dragon 

Cette créature légendaire est mentionnée dans de très nombreuses cultures à travers le monde, y compris en Europe, en Inde, ou en Chine.
Dans sa version européenne, le dragon est reptilien, il possède quatre pattes et une paire d’ailes. Capable de s’envoler et cracher du feu, il est perçu comme menaçant, tandis que dans les légendes orientales il apparaît bienfaiteur.
D’après cet article de Live Science, « personne ne savait comment interpréter les découvertes d’os géants de dinosaures ». Avant d’avoir ces connaissances, cela était attribué à l’existence de dragons.

 
VOIR AUSSI