Un adolescent rapporte à la maison un « chiot », mais il s’est vite rendu compte que ce n’est pas ce qu’il pensait

Un jour, un adolescent en Arizona a vu un chiot tout doux à côté d’une maison et après un simple regard dans les grands yeux ambre du toutou, il est tombé amoureux. Tant mieux, car d’un côté c’était un signe qui signifiait « chiot à prendre ».

Il a appelé le chiot Neo, puis il a vite compris que ça n’allait pas être facile. Il était difficile de lui enseigner la propreté et il voulait l’attention de son propriétaire tout le temps. Mais, en tant qu’étudiant à temps plein, il était difficile pour lui de passer beaucoup de temps avec Neo qui, au lieu de cela, devait jouer par lui-même dans l’arrière-cour.

Alors Neo creusait ou sautait par-dessus la clôture pour jouer avec les chiens des voisins. Lorsque son propriétaire l’a découvert, il a essayé de construire une clôture plus haute, mais Neo a fait un trou avec ses crocs pour sortir à nouveau.

Les voisins pensaient que Neo était un peu étrange comme chien. Tout d’abord, ils l’ont emmené dans la maison pour le laisser jouer avec les autres chiens, mais Neo semblait ostensiblement les ignorer, allant jusqu’à les éviter du regard et se recroqueviller dans leur salle de bain. Il n’était même pas intéressé par les friandises qu’ils offraient.

Après un trop grand nombre de visites étranges de Neo, les voisins ont décidé de contacter la Société protectrice des animaux du sud de l’Arizona. Le propriétaire semblait être loin et quelque chose devait être fait.

Maureen O’Nell, l’ancien PDG de la société, était là pour l’arrivée de Neo. Elle se souvient de l’avoir vu l’éviter curieusement et en a pris note. Elle a également réalisé qu’il n’avait pas une position normale, en fait.

Elle est allée vers le couple et a dit : « Vous savez que ce n’est pas un chien, n’est-ce pas ? »

Le couple avait des soupçons aussi. Neo était en fait un chien-loup et avait beaucoup plus du loup que du chien.

Maureen a dit à Dodo qu’elle avait fait des recherches et constaté que dans l’État de l’Arizona, vous ne pouvez pas posséder de chien-loup, à moins que vous ne soyez un Américain autochtone ou que vous ayez un permis spécial. Si le refuge prend Neo, ils auront besoin de le signaler aux autorités.

Au lieu de cela, Maureen est entré en contact avec le centre de sauvetage des chiens-loups et sanctuaire  Wolf Connection, pour voir s’ils pouvaient prendre Neo. Le propriétaire du chien-loup, qui l’avait ramassé à côté d’une maison, a convenu que c’était le mieux pour Neo.

Et Neo était enchanté. La toute première nuit, il a rejoint la meute pour « hurler à la lune » et même si l’équipe médicale a essayé de le garder en isolement le premier jour afin de faire des tests, il s’est échappé et est allé directement rejoindre les autres loups, saluant la femelle alpha Maya.

« Il n’a pas attendu pour voir, il est tout de suite rentré dans la meute », a déclaré O’Nell. « Il savait à qui il appartenait. »

Crédit photos : Wolf Connection

Version anglaise : Teen brings home ‘free puppy’ being given away, then realizes that’s not what it is at all

 
VOIR AUSSI