Une adolescente récupère miraculeusement d’un cancer et déconcerte ses médecins

Cette adolescente courageuse, qui était confrontée à la mort, nous montre que la vraie beauté est intérieure. Elle a encouragé les autres à s’accepter tels qu’ils sont et à rester authentiques.

Maddy Ritchie, âgée de 19 ans, de Terrigal, en Australie, a eu une deuxième vie. Après que les médecins lui ont annoncé qu’il lui restait pas plus de 3 mois à vivre, son cancer a disparu 14 mois plus tard.

En octobre 2015, quand Maddy avait 17 ans, elle a remarqué une bosse dans son bassin. Elle pensait que c’était un kyste inoffensif. « Ce n’était que quelques semaines après avoir passé mon bac. Je regardais l’avenir devant moi quand on m’a diagnostiqué un cancer du rhabdomyosarcome au stade IV », a-t-elle déclaré à UNILAD.

« La tumeur était dans mon bassin et avait 8 cm de large, elle était à quelques centimètres de ma vessie, intestin, col de l’utérus et de la cuisse gauche. »

Maddy a dit qu’elle s’inquiétait lorsque la tumeur a commencé à grandir et à devenir jaune et violette.

« Parfois, j’avais du mal à respirer, j’ai perdu le contrôle à la fois de la vessie et des intestins et je pouvais à peine marcher ou monter à l’étage, je n’avais pas d’énergie », a-t-elle dit.

« J’ai ensuite passé une biopsie et la tumeur fut scannée. Malheureusement c’était bien pire que ce que je pensais. On ne pense jamais qu’on a un cancer. Pourquoi le penseriez- vous ? »

Maddy a été informée qu’elle avait quatre pour cent de chances de vivre trois mois. Elle a dû immédiatement avoir un traitement intensif.

Les médecins ont annoncé à Maddie que sa tumeur était inopérable car elle était trop proche de ses organes vitaux.

« À l’époque, rien de tout cela ne me semblait réel, j’étais engourdie. Je suis entrée dans un état où je ne voulais que survivre ou tout simplement vivre un peu plus longtemps. Je venais de finir l’école, et je n’étais certainement pas prête à mourir », a-t-elle raconté.

Maddy a admis que, pendant les premiers mois, elle avait peur et essayait de se relaxer en méditant. « Après presque 10 semaines de chimiothérapie intensive, j’ai eu mes scanners. J’ai senti à ce moment-là que le cancer était de plus en plus réduit et qu’il ne résistait plus », a-t-elle déclaré.

« J’avais raison, le cancer avait diminué de plus de la moitié. Mon médecin était déconcerté, car il n’avait jamais vu une réaction aussi formidable et rapide avec ce type de cancer. »

«Un énorme poids s’est enlevé de mes épaules, ‘la mort ne me guette plus, au moins pour le moment’ c’est ce que j’ai pensé. Ce sentiment était indescriptible.»

 

« Vous voyez la vraie nature de toutes les personnes qui vous entourent, j’ai perdu certaines personnes en route, des points commun ne l’étaient plus alors que j’ai changé, mais j’ai acquis de nouvelles amitiés et de nouvelles relations étonnantes.»

Après avoir essayé de rester si forte pendant si longtemps, Maddy dit qu’elle a compris qu’elle avait besoin de « s’effondrer ».

« Je ne reprendrais jamais mon cancer pour rien au monde. Je pense que j’ai presque eu une deuxième chance, une deuxième vie et que je me suis réveillée.»

L’expression des qualités intérieures de Maddy est un beau message pour les personnes qui connaissent des moments difficiles.

Photos: Maddy Ritchie

Version anglaise : Teen girl initially given 3 months to live, baffles her doctors with amazing cancer recovery

 
VOIR AUSSI