Ces arbres aux formes étranges ne sont pas des « erreurs de la nature », regardez de plus près, ce n’est pas une coïncidence

Pendant des décennies, les experts ne pouvaient pas comprendre pourquoi on trouve des arbres courbés partout aux États-Unis. Un chercheur prétend maintenant connaître le mystère qui les sous-tend.

Lorsque Dennis Downes était enfant, il jouait souvent dans les bois près du lac Michigan, où l’on peut voir de grands et vieux arbres courbés. Ces arbres sont pliés à angle droit à aussi près du sol que 1,2 ou 1,5 m (4 ou 5 pieds). M. Downes s’était fait dire que ces formes n’étaient pas naturelles.

Un pin tordu et déformé dans le Gibbs Gardens Wikimedia | Thomson200

Dennis Downes, sculpteur et peintre, avait appris que les tribus indigènes pliaient les arbres de cette façon pour marquer les sentiers cachés dans la forêt, rapporte l’Atlas Obscura.

« Être au courant de ces arbres marqueurs de sentiers pouvait faire toute la différence entre la vie et la mort, entre manger et mourir de faim, entre traverser la rivière correctement ou incorrectement », explique-t-il.

Un pin courbé dans Gibbs Jardins _capture d’écran Steve Tanner
Arbre du Sentier Indien – Le long de la rivière Chattahoochee (Indian Trail Tree)

Ses recherches ont commencé avec Raymond E. Janssen, un géologue qui a travaillé dans l’Illinois dans les années 1930 et 1940.

« L’observateur occasionnel les considère simplement comme des curiosités de la nature ; mais l’observation attentive et la comparaison de la nature des déformations indiquent que ces arbres n’ont pas acquis leurs formes étranges simplement par coïncidence », a écrit Raymond Janssen dans l’un des quatre articles sur le sujet.

Posted by Native American Trail Marker Trees: Marking Paths Through the Wilderness on Tuesday, May 6, 2014

Posted by Native American Trail Marker Trees: Marking Paths Through the Wilderness on Wednesday, April 27, 2016

Don Wells, un autre chercheur de Mountain Stewards, explique que les anciens des tribus amérindiennes ont confirmé la pratique de courber les arbres comme marqueurs de sentiers.

« Il y aura toujours des sceptiques, surtout dans le milieu universitaire. Je me suis entretenu avec bon nombre d’anciens amérindiens pour savoir ce qu’est la vérité. Je les ignore, c’est tout. »

Flickr | Wonderlane
Wikimedia | Trish3355

Arbre marqueur de sentiers situé à la limite de la forêt de Mettawa et du lac de l’Ouest

Don Wells et son groupe avaient percé certains de ces arbres marqueurs pour examiner l’âge des arbres et ainsi prouver qu’ils étaient façonnés par les tribus. On leur a dit de ne pas le faire, cependant, car les Amérindiens estiment que c’est un manque de respect envers les arbres.

Arbre du Sentier Indien – Le long de la rivière Chattahoochee

Selon le rapport : « La Texas Historic Tree Coalition recueille des informations sur l’âge, les espèces, les formes et le contexte des arbres avant de présenter ses preuves à la Nation Comanche et de demander la reconnaissance officielle d’un arbre en tant que marqueur. »

Wikipedia | Dennisdownes

Steve Houser, l’arboriste qui dirige le groupe texan, a fait remarquer qu’au cours des deux dernières décennies, il a pu reconnaître 450 arbres marqueurs, et que seuls 155 peuvent faire l’objet d’une enquête plus approfondie. Une poignée seulement de ces arbres sont officiellement reconnus.

Il y a une raison à cette enquête stricte – c’est pour valider aux sceptiques que les arbres ont été pliés de cette façon dans un but bien précis.

Capture d’écran Steve Tanner

« Je ne dirai pas que chaque arbre courbé dans la forêt est un arbre marqueur de sentier », précise M. Downes. « S’il ne reste que quelques centaines de ces objets vivants uniques, c’est suffisant. »

Capture d’écran Steve Tanner

Actuellement, le nombre de ces arbres est en déclin en raison de divers facteurs tels que la vieillesse, les éléments naturels et l’exploitation forestière pour faire place au développement.

Visionnez la vidéo ci-dessous, en anglais : Sentier indien

Version originale

Vidéo recommandée :

Cette machine déplace les arbres pour que vous n’ayez pas à les abattre.

 
VOIR AUSSI