Un Britannique échappe de peu à une rencontre avec des requins au large de l’Australie

L’instructeur de plongée britannique John Craig, 34 ans, pensait avoir vu sa femme pour la dernière fois lorsque deux requins se sont approchés de lui alors qu’il pêchait au harpon après avoir été séparé de son bateau, au large de la côte ouest de l’Australie.

Craig était en apnée le 20 octobre lorsqu’il a coincé son harpon sous une pierre. Lorsqu’il a refait surface il a vu le bateau avec son partenaire de plongée comme un point sur l’horizon, selon ABC Australia.

Le bateau avait un problème de moteur et s’était éloigné alors qu’il plongeait. Craig était ainsi seul dans les eaux de Shark Bay, à près de 8 km de la côte.

Il a commencé à crier et à s’agiter dans l’eau pour attirer l’attention de son ami, mais ce dernier était trop loin pour l’entendre. Il a alors remarqué un requin tigre de 4 mètres qui s’approchait de lui.

« Sa tête faisait près d’un mètre de large, elle faisait près de trois fois ma circonférence et c’était juste comme si un sous-marin me tournait autour », rapporte-t-il à ABC.

« Je me suis vite retouné et j’ai vu un autre gros requin gris tourner derrière moi. C’est à ce moment que j’ai abandonné l’idée de vouloir remonter sur le bateau et j’ai tenté de me sauver moi-même. »

En tant qu’instructeur de plongée, il savait que la panique attirait sûrement leur attention et que s’il pouvait rester calme ils pourraient le laisser en paix.

Un requin tigre de 4 mètres. (Joe Raedle/Getty Images)

« Je pensais que j’allais être mangé au milieu de nulle part… ce requin ne me laissait juste pas seul », explique-t-il à BBC. « Il était très proche et curieux et continuait à m’approcher de différents angles. »

« Il essayait de voir ce que j’étais et si je pourrais être sur le menu. »

Il a gardé son harpon entre lui et le requin alors qu’il nageait vers la côte du parc national Francois Perron, à près de 800 km au nord de la capitale de l’Australie-Occidentale.

Le requin le suivait à la trace, disparaissant parfois dans la mer, puis réaparaissant.

« À ce moment, je pensais que j’étais fini – à 8 km de la côte et avec un gros requin tigre me suivant. J’ai pensé que c’était ça, c’était comme ça que j’allais mourir », explique-t-il à BBC.

Craig, qui vivait en Australie depuis 2 ans et enseignait la plongée depuis 10 ans, a nagé pendant 3 heures avant d’atteindre la rive.

À un moment, le requin a commencé à accélérer et à nager à côté de lui « un peu comme s’il m’escortait vers la rive », indique-t-il selon The Guardian.

Au moment, où il est bien arrivé sur la côte, il était épuisé.

Il a vu des bateaux et un avion de secours à distance et il a essayé d’attirer leur attention.

« Je pensais à ma femme et combien elle devait être inquiète. Je voulais juste lui dire que j’étais en vie », explique-t-il à BBC.

À son dernier passage avant de revenir pour la nuit, l’avion de secours l’a aperçu sur la rive marchant vers un site de campement à près de 5 km.

Un message a alors été envoyé à un bateau des Secours Volontaires de Shark Bay afin d’aller le récupérer.

« Je ne pouvais pas croire qu’une personne puisse marcher autant en un temps si court », a déclaré Glen Ridgley des Secours Volontaires de Shark Bay à la BBC. « J’imagine que quand il y a un requin qui vous pousse derrière… »

Craig explique que même s’il a été effrayé à mort par l’expérience, il recommanderait toujours Shark Bay pour la plongée et le masque.

« Ces animaux sont des prédateurs redoutables, mais nous ne sommes pas sur le menu », a-t-il rapporté selon The Guardian. « On a besoin d’eux dans les océans. Bien que ça ait été si terrifiant, je ne peux que me souvenir de combien ce requin tigre femelle était beau. »

« Même si ça été si terrifiant, je peux juste me souvenir de combien ce requin tigre était beau. »

Version anglaise

 

 
VOIR AUSSI