Ce banc filtre autant d’air que 275 arbres – une bonne idée pour dépolluer les villes

La start-up allemande Green City Solutions a mis au point un banc dépolluant pour réduire la pollution atmosphérique dans les villes. L’installation nommée City Tree (l’arbre de la forêt) est un pavé de trois mètres de large sur quatre mètres de haut accompagné de deux bancs pour s’asseoir. Son plus grand atout est la partie composée de différentes plantes capables de filtrer autant d’air qu’une forêt de 275 arbres, pour seulement 1 % d’espace occupé.

Cet ensemble a une capacité de filtrage de 240 tonnes de gaz par an et pourrait bien donner un coup de pouce aux villes manquant d’espaces verts. Ce concept a déjà été implanté dans une vingtaines de villes de par le monde et sa popularité gagne du terrain.

Le fonctionnement du système est très simple et repose entièrement sur la capacité naturelle des plantes à filtrer l’air environnant. La partie verte est en effet composée de différentes mousses et plantes qui absorbent la poussière, le dioxyde d’azote et le gaz d’ozone présents dans l’air ambiant.

De plus, grâce aux panneaux solaires intégrés, le CityTree peut en temps réel informer sur les niveaux de pollution, la température ou sur la qualité de l’air.

La qualité de l’air dans les villes est devenue une priorité pour les maires. Paris ne fait pas exception et le gouvernement actuel entend se débarrasser des véhicules émettant des fines particules dans l’atmosphère, toutefois une approche globale sera nécessaire quand on sait qu’un cargo maritime moyen pollue autant que 50 millions de voitures.

Ci-dessous, la vidéo d’installation d’un CityTree dans la ville de Glasgow au Royaume-Uni. On peut voir qu’il s’agit vraiment d’une structure simple et facile à mettre en place.

Avez-vous aimé cet article ? Laissez-nous un commentaire et partagez-le avec vos amis et votre famille !

 
VOIR AUSSI