Une éruption solaire « la plus puissante » en 12 ans a interrompu les communications pendant une heure, la semaine dernière

Deux éruptions solaires monstres ont eu lieu sur le soleil au milieu de la semaine dernière et la deuxième était la plus grande dans son genre depuis plus d’une décennie. En atteignant la Terre deux jours plus tard, les éruptions radioactives ont provoqué des perturbations dans les réseaux électriques, les satellites de navigation GPS et la connexion Internet, dans les parties diurnes du monde qui étaient à ce moment là exposées.

Le 6 septembre, le Space Weather Prediction Center (SWPC) a détecté deux éruptions solaires, la deuxième classée comme « éruption de classe X » étant la plus intense de son genre et plus puissante que la première. L’énergie libérée dans ces récentes éruptions est comparable à celle d’un milliard de bombes à hydrogène, selon des rapports citant des scientifiques de Grande-Bretagne.

Les grandes rafales solaires ont poussé le plasma de la surface solaire à environ 2000 kilomètres par seconde, un phénomène connu sous le nom d’éjection de masse coronale (CME), ce qui a entraîné des pannes de radio sur le côté éclairé de la Terre pendant environ une heure le 8 septembre.

©Getty Images | Sciepro

L’Agence spatiale nationale sud-africaine (SANSA) a publié un communiqué de presse, déclarant que la deuxième éruption déclenchée sur le soleil mesurait « un énorme X 9.3 – l’éruption la plus puissante depuis 2005. »

Le deuxième éclatement de radiations des éruptions solaires était si puissant que certaines communications radiofréquences en Afrique, en Europe et l’océan Atlantique en ont été affectées.

©NASA

En parlant de son observation de l’éruption, le Dr Chris Nelson, du Centre de recherches sur la physique solaire et le plasma spatial, a dit : « C’est très inhabituel d’observer les minutes d’ouverture de la vie d’une éruption. Nous ne pouvons qu’observer environ 1/250e de la surface solaire à tout moment à l’aide du Télescope solaire suédois, alors pour être au bon endroit au bon moment, il faut avoir beaucoup de chance. Observer les phases de montée de trois classes X en deux jours est simplement du jamais vu. »

©NASA

Tandis que ces tempêtes solaires ne constituent pas une menace directe pour la vie sur Terre, elles peuvent affecter nos systèmes d’alimentation en électricité.

Selon la porte-parole de la SANSA, Catherine Webster : « L’impact de la tempête météorologique spatiale ne nuira pas aux humains ni à d’autres formes de vie sur Terre, car nous sommes protégés par le champ magnétique terrestre. »

Version originale : ‘Most powerful’ solar flare in 12 years knocks out communication for an hour, space agency reports

 
VOIR AUSSI