Le chef du groupe terroriste EI en Afghanistan a été tué, selon le Pentagone

Le chef de l’État islamique (EI), Abu Sayed, a été tué le 11 juillet lors d’un bombardement dans le quartier général de Daech, dans la province de Kunar en Afghanistan, a déclaré le Pentagone ce vendredi 14 juillet.

La porte-parole du département de la Défense américaine, Dana White, a affirmé dans un communiqué que d’autres membres du groupe de l’État islamique ont été tués dans l’assaut.

Depuis le mois de juillet 2016, Abu Sayed est le troisième dirigeant de l’EI en Afghanistan à être éliminé.

L’ancien chef Abdul Hasib a succombé dans une opération alliée – américaine et
afghane – le 27 avril dans la province de Nangarhar, à l’est du pays. En 2016, le prédécesseur de Hasib, Hafiz Saeed Khan, est mort à la suite d’une attaque de drones américains.

La filiale locale d’EI, parfois connue sous le nom d’EI-Khorasan – l’ancienne appellation pour la région qui comprend l’Afghanistan – est active depuis 2015 en luttant contre les talibans ainsi que les forces afghanes et américaines.

Version originale : Head of ISIS in Afghanistan killed: Pentagon

 
VOIR AUSSI