Corée du Nord : Paris et Londres réagissent

Paris: « Se conformer sans délai à ses obligations internationales »

Le président français Emmanuel Macron a appelé samedi « à la responsabilité de tous et à prévenir toute escalade des tensions », après plusieurs jours de surenchère entre Washington et Pyongyang. Dans un communiqué, M. Macron fait part « de sa préoccupation devant l’aggravation de la menace balistique et nucléaire en provenance de Corée du Nord. (…) La communauté internationale doit agir de façon concertée, ferme et efficace », afin d’amener Pyongyang « à reprendre sans condition la voie du dialogue », ajoute-t-il. « Avec les autres membres du Conseil de sécurité », la France demande à la Corée du Nord « de se conformer sans délai à ses obligations internationales et de procéder au démantèlement complet, vérifiable et irréversible de ses programmes nucléaires et balistiques ». Emmanuel Macron assure par ailleurs « les alliés et partenaires de la France dans la région de sa solidarité dans la période actuelle ».

Londres: « Le régime nord-coréen est à l’origine de ce problème, et doit le résoudre »

Le ministre britanniques des Affaires étrangères Boris Johnson a pointé samedi la responsabilité du régime de Kim Jong-Un dans la « crise » entre la Corée du Nord et les États-Unis, assurant travailler avec ses partenaires pour trouver une « issue diplomatique ».

« Le régime nord-coréen est à l’origine de ce problème, et doit le résoudre », a-t-il écrit sur le réseau social Twitter. « La communauté internationale est unie pour s’assurer que la Corée du Nord mette fin à ses opérations agressives »« Nous travaillons avec les États-Unis et nos partenaires dans la région pour trouver une issue diplomatique à la crise ». Cette déclaration intervient en pleine recrudescence des tensions entre Pyongyang et Washington.

La Maison Blanche a affirmé samedi que les forces américaines étaient prêtes à protéger les États-Unis et particulièrement l’île de Guam, tandis que la Corée du Nord a annoncé qu’elle projetait de lancer des missiles à proximité de cette île américaine du Pacifique.

 

 

 

 

 

 

 

 
VOIR AUSSI