Des métaux lourds partout mais sans moi

Bien malgré nous, les métaux lourds envahissent nos corps. Tout le monde n’est pas égal et à même dose, certains auront des troubles e d’autres ne ressentiront rien. Mais ils sont tous nocifs pour le fœtus et le nouveau-né qui allaite selon l’OMS. Connaitre les métaux lourds, savoir où ils se trouvent, l’impact qu’ils peuvent avoir sur notre santé et comment les éliminer est toujours bon à savoir.

Les métaux lourds problématiques

(Wikipedia)

1 Le mercure se retrouve principalement dans les poissons, crustacés et mollusques ainsi que dans les amalgames. Il est préférable de limiter la consommation de gros poissons à une fois par semaine. Les sardines contiennent beaucoup moins de mercure et sont très riches en oméga3.

Les amalgames sécrètent du mercure surtout au début de la pose. Suivant la qualité de la salive, cela dure plus ou moins longtemps. Enlever les amalgames pour les remplacer par du composite doit se faire par un dentiste qui connait cette technique, sinon on risque de s’intoxiquer encore plus.

Le mercure est très toxique, il peut avoir des effets sur les systèmes nerveux, instabilité émotionnelle, irritabilité, timidité excessive, perte de confiance et nervosité, insomnie, perte de mémoire, faiblesse musculaire, maux de tête, ralentissement des réflexes et perte de sensation ou engourdissement. Le système digestif est perturbé, inflammation de la bouche, douleurs abdominales, diarrhées. Le système immunitaire est affaiblit. Le coeur, les reins, la peau et les yeux peuvent aussi avoir des réactions inflammatoires.

(Pixabay)

2 Le cadmium se trouve en grande quantité dans la cigarette et à une moindre mesure dans les aliments traités aux pesticides et dans les abats des animaux âgés. Il est très toxique même à faible dose.

Il se substitue au calcium et modifie les propriétés mécaniques des tissus osseux. Le calcium est libéré dans le liquide extracellulaire et évacué par les selles. Le cadmium s’accumule dans le foie et les reins et est hautement cancérigène et mutagène. Il diminue aussi la production de dopamine.

 

 

(Pixabay)

3 Le plomb se atteint le cerveau, le foie, les reins et se stocke dans les dents et les os. On le trouve dans des poussières contaminées, dans l’eau lorsqu’elle passe par des canalisations en plomb et d’aliments lorsqu’ils se trouvent dans des récipients contenant ce métal. On trouve du plomb également dans certains produits cosmétiques et médicaments et dans le tabac.

Le plomb est très dangereux pour  les enfants, on parle notamment du saturnisme. Même à faible dose, il touche le cerveau de l’enfant qui voit son QI baisser, manque de concentration et hausse des comportements antisociaux, entrainant une baisse des résultats scolaires.

L’exposition au plomb cause également de l’anémie, de l’hypertension, une déficience rénale et a des effets toxiques sur le système immunitaire et l’appareil reproducteur. Les effets neurologiques et comportementaux seraient irréversibles.

(Pixabay)

4 L’arsenic inorganique est très toxique et présent naturellement à des teneurs élevées dans les eaux souterraines d’un certain nombre de pays, parmi lesquels l’Argentine, le Bangladesh, le Chili, la Chine, les USA, l’Inde et le Mexique. Les sources d’exposition sont l’eau de boisson, les cultures irriguées (le riz qui l’emmagasine). On en trouve aussi dans certains pigments, textiles, papier, adhésif métallique, tannage, pesticides, additifs alimentaires, produits pharmaceutiques ou encore le tabac.

L’exposition prolongée peut provoquer des cancers de la peau, de la vessie et des poumons. Les autres effets indésirables qu’on peut associer à une ingestion prolongée d’arsenic inorganique sont : migraine, diabète, atteintes pulmonaires et cardiovasculaires. En particulier, l’infarctus du myocarde induit par l’arsenic peut être une cause importante de surmortalité.

(Wikimedia)

5 L’aluminium se retrouve dans l’alimentation conservée ou cuite dans un ustensile en aluminium ou contenant l’additif E173. Certains médicaments comme  les antiacides ou les pansements gastro-intestinaux ont des doses bien supérieures à celles apportées par l’alimentation. Les produits cosmétiques contenant de l’aluminium comme les déodorants (y compris la pierre d’alun) sont contaminants. L’aluminium est de moins en moins utilisé pour purifié l’eau de boisson car il reste présent dans celle-ci. Le tabac est enrichi d’hydroxyde d’aluminium, silicate d’aluminium, sulfate d’aluminium, alun…

Il serait responsable du développement de la maladie d’Alzheimer. Selon l’Association Santé Environnement France, les vaccins qui en contiennent pourraient provoquer la myofasciite à macrophages (MFM), dont les symptômes sont : fatigue chronique associés à des troubles musculaires, articulaires et cognitifs. C’est aussi un facteur cancérigène, par exemple les déodorants en contenants provoquent le cancer du sein.

Limiter les dégâts

Faire des cures de temps en temps permet d’éliminer une bonne partie des métaux lourds. Toutefois, cela ne se fait pas à la légère. Il faut suivre le protocole, ne pas être pressé sous peine d’aggraver les symptômes.

Pour éliminer des toxines, le corps doit être en mesure de le faire. Avant de prendre les plantes ou minéraux qui vont éliminer les métaux lourds, il faut faire le plein de vitamines qui vont prendre la place des métaux lourds et fortifier le foie et les intestins. Notamment les vitamine D3 et B.

L’élimination des toxines libèrent beaucoup de radicaux libres. Voici les conseils alimentaires à suivre : Boire beaucoup d’eau et manger principalement des légumes et des fruits frais et si possible bio tout en se faisant plaisir car cela peut durer plusieurs semaines voir plusieurs mois. En même temps, on va prendre des plantes qui vont aider le foie et les intestins en les fortifiant et en favorisant leur fonctionnement. Voici plusieurs possibilités à vous de voir celle qui vous convient.

Chardon Marie (Pixabay)
  1. Le chardon Marie va protéger le foie contre les radicaux libres mais il faut le prendre loin des médicaments car il peut les interférer
  2. L’artichaut facilite l’élimination des toxines par les reins et favorise la sécrétion biliaire
  3. Le curcuma est un puissant antioxydant qui va protéger le foie et facilite l’élimination des toxines
  4. Le radis noir soutien le foie, il stimule les enzymes qui éliminent les toxines. Il va aussi aider les voies respiratoires. Il contient des composés soufrés qui vont prendre la place des métaux lourds.
  5. Le romarin et le thym en tisane sont excellents pour stimuler le foie et la vésicule biliaire dans son ensemble. C’est un très bon soutien du foie.
  6. Leverbitter est un complexe de plantes ayurvédiques très amères mais très efficaces

Quel que soit votre choix, vous allez avoir des réactions du à l’élimination des toxines. Éruption de boutons, maux de tête, diarrhées… Si vous n’avez aucune réaction, c’est que le foie est très engorgé, continuez, elles vont venir. Mais elles ne doivent pas être trop fortes, si tel serait le cas, diminuer la dose. C’est un traitement à suivre au moins un mois avant de commencer la détox.

Pour les intestins, là encore, manger beaucoup de fruits et légumes, riches en vitamines, oligoéléments et en fibre va les nettoyer. Pour renforcer les parois de l’intestin afin d’éviter qu’ils ne soient trop perméables ce qui ferait que les toxines retournent dans le sang, diminuer les sucres rapides (sucre, farines, pain, pate, riz, pdt) et les produits laitiers. Vous pouvez aussi prendre un produit que j’ai testé et qui fonctionne très bien, il s’agit du EM eoroplissing chez cardereshop.fr. Il a gout désagréable mais va équilibrer votre flore intestinale. Vous trouverez un article complet qui traite de ce sujet sur passeport santé

Au bout d’un mois environ (quand les symptômes diminuent) vous pouvez commencer à drainer les métaux lourds. Plusieurs plantes testées scientifiquement pour vous y aider. Elles vont agir dans le sang, le liquide extracellulaire et intracellulaire. Le processus se fait sur plusieurs semaines

Chlorella (Pixabay)

Pour commencer prenez de la chlorella à petite dose. Commencez pas 3 comprimés avant le repas puis augmenter petit à petit jusqu’à 30 comprimés par jour répartis sur la journée mais loin des prise de médicaments. Si vous avez des diarrhées, diminuez la dose. Il va aussi fortifier votre foie

  1. Le Glechoma hederacea draine les métaux lourds, stimulation du métabolisme notamment le système respiratoire, les reins e le foie.
  2. L’ail en capsules ou 2 gousses d’ail frais contient beaucoup de composés soufrés qui va drainer les métaux lourds.
coriandre (Pixabay)
  1. La teinture mère de coriandre a la capacité de mobiliser les métaux lourds dans les liquides intracellulaires. Il doit être pris progressivement jusqu’à 10 gouttes 2 fois par jour et au moins un mois après le début de la cure détox car il faut que les métaux lourds stockés dans les tissus extracellulaires et dans le sang soient éliminés pour éviter une intoxication. Vous pouvez continuer ce traitement sur 6 mois.
 
VOIR AUSSI