Des dizaines de milliers d’enfants devenus sourds par des médicaments

Lors d’une annonce publique, la télévision publique chinoise CCTV a diffusé un message aux familles : les enfants ne sont pas des miniatures d’adultes. La vidéo de trois minutes présente une fillette sourde de cinq ans, nommée Fu Xinuo, faisant des gestes de mains devant la caméra, avec des sous-titres en chinois. Au début, Fu semble heureuse et affirme que ses parents lui ont dit que lorsqu’elle avait un an, elle pouvait les appeler « maman » et « papa », et qu’elle « sautait partout » en entendant de la musique. Puis, Fu commence lentement à pleurer alors que, par gestes, elle explique comment son audition s’est lentement détériorée parce que, trois ans plus tôt, pour tenter de soigner une fièvre, on lui a administré des médicaments dangereux.

Un fait surprenant apparaît : « À cause de médicaments dangereux, il y a tous les ans, près de 30 000 élèves qui deviennent sourds, sans parler de dommages aux reins, au foie et aux nerfs. »

« Les enfants ont besoin de médicaments adaptés à leur âge », affirme la vidéo qui se termine avec deux enfants de cinq et six ans, décédés suite à la prise de médicaments dangereux.

Il y a eu un énorme élan de soutien et de sympathie pour Fu sur Sina Weibo, le site de micro blog chinois. Certains internautes ont décidé de partager des histoires similaires qu’ils ont vécues.

70% des élèves dans les écoles pour sourds et muets de Pékin, Shanghai et Chongqing ont été victimes de soins médicaux inappropriés pendant leur enfance. Source : Chinanews.com

« Ma jeune sœur est devenue sourde suite à une prise excessive de médicaments. Mais heureusement, elle peut parler et vivre une vie normale depuis qu’elle porte une prothèse auditive », a déclaré un internaute du Liaoning.

D’autres internautes ont décidé d’être plus critiques alors qu’ils suggèrent des moyens de résoudre le problème. Un internaute de la province du Guangdong interpelle les autorités : « J’appelle les autorités centrales à considérer de façon plus sérieuse les médicaments pour les enfants. »

« Belle annonce du service public. Mais comment cela peut-il se produire ? La clé, c’est de fournir des médicaments sûrs aux enfants. Peut-il y avoir une liste de médicaments sûrs [pour les enfants] ? », a demandé un internaute du Shandong.

Des histoires comme celle de Fu et d’autres enfants sourds ne sont pas uniquement dues au fait que les parents soient ignorants en donnant à leurs enfants des médicaments pour adultes.

Un reportage du portail chinois d’information Tencent de janvier 2015 a révélé une réalité plus sombre : plus de 300 000 enfants âgés de moins de sept ans sont devenus sourds à cause de l’utilisation erronée d’antibiotiques. Alors que ce nombre constitue 30 à 40% de tous les enfants sourds et muets en Chine, le pourcentage est de moins de 1% dans les pays développés.

Selon Tencent, l’aggravation de l’utilisation incorrecte des antibiotiques est le fait que la Chine n’a aucune loi, aucun règlement ou aucun mécanisme de surveillance contrôlant la médication destinée aux enfants. Le résultat d’un tel manque de soutien de la part des autorités chinoises est que les médecins prescrivent des médicaments réservés aux adultes aux enfants.

« Lorsque les pédiatres prescrivent des médicaments, ils le font de manière approximative. Il est difficile d’assurer la sécurité des enfants prenant des médicaments pour adultes. Il y a une probabilité élevée de réactions allergiques », a déclaré Chen Yunbin, directeur de la division pédiatrique de l’Association des Médecins du Guangdong, a rapporté Sina en 2012.

Chen Yunbin s’est référé au manque de médicaments fiables pour les enfants en Chine. Selon un reportage du portail chinois d’information NetEase, une enquête de l’Hôpital des Enfants de Pékin a révélé que sur les 6 020 médicaments différents disponibles pour soigner les enfants, seuls 45 étaient des médicaments appropriés aux enfants.

« La plupart des instructions sur les médicaments indiquent d’utiliser la moitié de la dose ou ‘à discrétion de chacun’ », a déclaré Chen, selon Sina. « Les médicaments n’ont pas été testés sur les enfants et les réactions allergiques sont fréquentes. »

Une enquête de l’Association Pharmaceutique chinoise a montré que 70% des élèves dans les écoles pour sourds et muets de Pékin, Shanghai et Chongqing ont été victimes de soins médicaux défectueux dans leur enfance, a rapporté Chinanews.com en juin 2013.

Yang Ting, une résidente de Sanhe, de la province orientale de Hebei, a vu sa fille de six ans devenir victime d’une surutilisation des antibiotiques, après avoir subi un traitement à l’hôpital pour des symptômes de toux, a rapporté le portail chinois d’informations Sohu en janvier 2012.

« Nous sommes des fermiers. J’ai seulement un diplôme d’études secondaires et je suis la plus éduquée de ma famille », a déclaré Yang. « Si j’avais su que ma fille deviendrait sourde, je n’aurais jamais donné mon accord pour qu’elle reçoive ce traitement. »

Version anglaise : Tens of thousands of children in china go deaf annually due to unsafe drugs

 
VOIR AUSSI