Théâtre et musique

Cette magnifique musicienne coréenne préserve un art antique

Cette magnifique musicienne coréenne préserve un art antique

Avec sa robe traditionnelle coréenne, son visage maquillé à la perfection et son apparence soignée sur scène, TeRra Han ressemblait à une œuvre d’art antique, dans le Carnegie Hall de New York. Elle joue du kayageum, un instrument de la famille des cithares de Corée. Dans les temps anciens, dans un monde assez calme, on pouvait entendre aisément ses douze cordes de soie. TeRra — dont le nom est grossièrement traduit par « de grandes choses arrivant sur la terre » — veut aujourd’hui faire une musique ...