Société Canada

Trouver dans le passé les racines de l’avenir

Trouver dans le passé les racines de l’avenir

C’est bien connu, au cours du siècle dernier, les Canadiens-Français étaient nombreux à être agriculteurs. Chaque maisonnée avait son jardin et, même si les oranges n’étaient offertes qu’à Noël, même si l’hiver pouvait être long à ne manger que des légumes-racines, il y avait, en contrepartie, pour une même espèce bien plus de variétés. J’ai entendu un jour ma grand-mère dire qu’en son temps, les légumes étaient plus savoureux, qu’ils se conservaient plus longtemps. Une allégation que je n’ai pas pris le temps de corroborer ...