Asie / Pacifique

Thyssenkrupp et Tata veulent s’unir face à la concurrence chinoise

Thyssenkrupp et Tata veulent s’unir face à la concurrence chinoise

Face à la déferlante d’acier chinois, l’allemand Thyssenkrupp et l’indien Tata veulent fusionner leurs activités sidérurgiques en Europe, mais doivent convaincre les salariés allemands alors que leur projet prévoit 4 000 suppressions de postes. « Déclaration d’intention » vs afflux d’acier chinois Après un an de discussions, les deux groupes ont annoncé mercredi avoir signé une « déclaration d’intention » prévoyant la création d’une coentreprise en 2018, qui visera la deuxième place du marché européen de l’acier derrière ArcelorMittal. C’est « la seule option qui offre un avenir durable à notre activité ...