Les États-Unis proposent de rendre prospère la Corée du Nord si elle abandonne ses armes nucléaires

Mike Pompeo, le nouveau secrétaire d’État américain, a déclaré que les États-Unis pourraient aider la Corée du Nord à reconstruire son économie si ce pays communiste reclus accepte de dénucléariser.

Les États-Unis seront « prêts à travailler avec la Corée du Nord pour atteindre la prospérité sur un pied d’égalité avec nos amis sud-coréens », a-t-il annoncé aux journalistes.

« Kim comprend que cette fois cela devra être important et spécial », a expliqué Mike Pompeo lors du programme télévisé Fox News Sunday, se référant au dictateur nord-coréen Kim Jong-un. « Je pense que Kim apprécie le fait que cette fois cela devra être différent… Si nous pouvons parvenir à un résultat historique, les deux parties profiteront de cette occasion », a-t-il poursuivi.

Donald Trump a annoncé qu’un sommet entre la Corée du Nord et les États-Unis se tiendrait le 12 juin à Singapour.

« Ce que le président Kim recevra de l’Amérique est notre meilleur : nos entrepreneurs, nos preneurs de risques, nos fournisseurs de capitaux… Ils recevront des capitaux privés. La Corée du Nord a désespérément besoin d’énergie… pour son peuple. Ils ont d’énormes besoins en équipement et en technologie agricoles », a expliqué, selon Reuters, Mike Pompeo lors du programme Face the Nation de la chaîne CBS dimanche passé.

« Nous pouvons créer, pour le peuple nord-coréen, des conditions pour une véritable prospérité économique qui rivalisera avec celle de la Corée du Sud », a-t-il ajouté. « C’est ce que nous attendons… Ce sera le savoir-faire, les entrepreneurs et les preneurs de risques américains qui travailleront aux côtés des Nord-Coréens pour créer une économie robuste. »

D’après Reuters, les médias étatiques de la Corée du Nord ont rapporté le week-end dernier que ce pays démantèlerait son site d’essais nucléaires en mai. Samedi soir, Donald Trump a répondu sur Twitter : « La Corée du Nord a annoncé qu’elle allait démanteler [son] site d’essais nucléaires ce mois-ci, avant la grande rencontre au sommet le 12 juin. Merci, un geste très intelligent et courtois ! »

« La destruction, l’élimination et le démantèlement de chaque site que possèdent les Nord-Coréens et qui peut être dangereux pour le peuple américain – c’est une bonne nouvelle pour le peuple américain et pour le monde entier », a déclaré Mike Pompeo à Fox News dimanche.

La Corée du Nord a annoncé qu’elle accueillerait des journalistes de la Corée du Sud, de la Chine, de la Russie et des États-Unis pour suivre le processus de démantèlement, a rapporté NBC News.

Lors de l’émission State of the Union de la CNN, John Bolton, conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, a martelé : « Je pense que la perspective pour la Corée du Nord est de devenir une nation normale, de se comporter et d’interagir avec le reste du monde comme le fait la Corée du Sud. »

Les États-Unis, a-t-il indiqué, veulent « une dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible ».

« Du côté de la dénucléarisation du programme, cela signifie tous les aspects de leur programme nucléaire », a précisé John Bolton. « De toute évidence, le programme de missiles balistiques, comme celui de l’Iran, ayant comme but de les utiliser comme vecteurs d’armes nucléaires – ce programme doit être abandonné. Je pense que nous devrions également examiner leurs programmes d’armes chimiques et biologiques. Le président va aussi soulever d’autres questions : les Japonais enlevés, les citoyens sud-coréens qui ont été kidnappés. »

Jack Phillips

Version originale

 
VOIR AUSSI