Une femme pensait au suicide après que son mari l’a quittée – vous ne devinerez jamais ce qui l’a fait continuer

La vie est pleine de hauts et de bas – parfois il est difficile de s’en souvenir quand les choses semblent sans espoir.

Vivian Leong a failli ne pas réussir à passer à travers un moment très sombre de sa vie. En avril 2012, alors qu’elle vivait toujours à Singapour, elle a reçu un appel de son mari – il disait vouloir le divorce.

Vivian a plus tard découvert que c’était parce qu’il l’avait trompée avec une autre femme. Pour corser encore les choses, son mari ne voulait plus rien avoir à faire avec leur fille Ivory, qui avait 7 ans à l’époque.

« J’étais assommée par le choc, et mon esprit est devenu vide », explique Vivian à la chaîne NewAsia« Je lui ai demandé pourquoi, et il m’a dit que nos personnalités ne s’accordaient pas bien. »

« Je me suis sentie tellement incomprise et injustement traitée. »

(channelnewsasia.com/Facebook)

Seule au monde sans une idée de quoi faire après le divorce, Vivian a bientôt également été sans le sous.

« Pendant tant d’années j’ai fait de mon mieux pour être une bonne épouse pour lui… prenant soin de lui, s’occupant de notre fille et l’aimant du mieux que je le pouvais », explique Vivian.

« Je l’aimais tellement, et j’ai senti que les dernières années de ma vie avaient été pour rien. »

Sombrant plus profondément dans la dépression, Vivian indique qu’il ne lui a pas fallu longtemps avant qu’elle ne touche le fond. Alors que la vie continuait de s’écrouler autour d’elle, elle ne pouvait pas trouver de bonheur dans la vie et elle a commencé à penser que les choses ne s’amélioreraient jamais pour elle.

« J’ai vraiment perdu tout espoir, et j’ai senti que ma vie avait perdu tout sens », rapporte Vivian.

Un jour, Vivian s’est mise debout sur une chaise devant la fenêtre de son appartement, pensant en finir une fois pour toutes. C’est sa fille en lui parlant qui l’a ramenée à la raison, en lui a rappelant qu’il y avait toujours de l’espoir dans sa vie.

« Maman, ne saute pas s’il te plaît. Si tu sautes, je te suivrai aussi », a supplié la jeune Ivory.

« Quand j’ai entendu ça mon cœur me faisait si mal, je me suis accroupie, je l’ai embrassée et j’ai pleuré. »

(channelnewsasia.com/Facebook)

À partir de là, Ivory est devenue la raison de vivre de Vivian. Elle a dédié sa vie à s’assurer que Ivory grandisse heureuse et en bonne santé.

Ivory lui a donné l’idée de vendre des nouilles, car celles qu’elle faisait à la maison étaient si délicieuses. Toutefois, elle n’avait pas d’argent et ne savait même pas comment faire ça.

« Pour moi c’était impossible », indique-t-elle. « Je n’avais pas d’économies et je n’avais jamais travaillé ici [à Singapour] avant. Le talent que j’avais pour cuisiner n’était que pour mes amis et la famille. »

Vivian a donc commencé à faire la vaisselle dans un café et a appris les affaires. Sa détermination et son dur travail ont finalement été récompensés.

Cela lui a pris du temps, mais elle a finalement pu ouvrir un étal de nouilles par elle-même.

Madame Leong a ouvert un commerce deux ans et demi après la nuit sombre où elle a pensé en finir avec tout.

(channelnewsasia.com/Facebook)

Maintenant deux ans après son ouverture, le commerce de Vivian prospère et elle pense au futur. Elle est très reconnaissante d’être toujours en vie. Malgré son jeune âge, Ivory est consciente des difficultés de sa mère. Elle sait que la nourriture que fait sa mère, principalement du mee hoon kueh (un plat de nouilles) est ce qui lui permet de mener une vie heureuse.

« Ma fille me dit : ‘Pas de mee hoon kueh, pas de vie. Pas de mee hoon kueh, pas de maison, et pas d’amour' », explique Vivian. « Et ça pour moi c’est un miracle : les mots de Dieu, et l’encouragement de ma fille. Dieu me guide et me montre le chemin. Je remercie vraiment Dieu. »

Après qu’une vidéo racontant son histoire fut partagée sur Facebook par la chaîne NewsAsia, elle a été vue plus de 200 000 fois. De nombreux internautes ont fait part de leurs pensées et impressions sur sa détermination touchante.

Regardez son histoire complète ci-dessous : 

Si cet article vous inspire, vous pourriez le partager avec vos ami(e)s !

Version anglaise

 
VOIR AUSSI