Une femme perd la bataille contre le cancer, mais l’article qu’elle a écrit avant de mourir est devenu viral

Beaucoup de gens ne comprennent pas à quel point la vie est précieuse. Beaucoup d’entre nous tiennent notre propre santé pour acquise quand chaque jour, elle peut nous être enlevée. C’est pourquoi nous devons vivre pleinement la vie et être nous-mêmes, quelles que soient les circonstances.

Holly Butcher savait ce que c’était. L’Australienne a été diagnostiquée avec le sarcome d’Ewing, une forme rare de cancer. Quand elle n’avait que 26 ans, ça a fini par s’aggraver.

Sachant qu’il ne lui restait plus beaucoup de temps, elle voulait laisser quelque chose que nous pourrions tous utiliser pour nous aider à chérir un peu plus ce que nous avons.

Le 4 janvier dernier, Holly Butcher a perdu son combat contre le cancer à l’âge de 27 ans. Mais elle n’a pas quitté cette Terre sans laisser quelque chose derrière elle.

(Facebook / Holly Butcher)

Elle a rédigé une lettre destinée à être affichée sur sa page Facebook après son décès.

Sa famille l’avait postée en son nom, le jour de sa mort. Ce post est long, mais on peut dire que la femme y a mis tout son cœur.

Le post commence par cette phrase : « C’est étrange de prendre conscience de sa mort et d’accepter celle-ci à 26 ans ».

Elle raconte comment elle s’était imaginée vieillir avec sa famille et les enfants qu’elle comptait avoir, jusqu’à ce qu’elle apprenne la nouvelle.

L’état d’esprit de Holly était complètement focalisé sur ce point : « C’est le mystère de la vie, c’est fragile, précieux et imprévisible, chaque jour est un don, et non un droit acquis ».

Holly savait que beaucoup d’entre nous tiennent la vie pour acquise. Aussi est-il possible qu’elle-même se soit trouvée dans le même état d’esprit avant que tout ne change.

Les gens vivent normalement leur vie sans reconnaître qu’une chose peut arriver à tout moment pour tout bouleverser. Elle n’a probablement jamais pensé qu’elle mourrait si tôt dans sa vie. Par conséquent, Holly nous invite à sortir de cet état d’esprit de prendre les choses pour acquises.

(Facebook / Holly Butcher)

Holly a dit : « Essayez juste de profiter et de vivre pleinement les moments plutôt que de les capturer à travers l’écran de votre téléphone ».

C’est également crucial pour elle ; toutes les choses dont les gens de son âge s’inquiéteraient, comme prendre des heures pour se préparer à une sortie nocturne et faire bonne figure sur les réseaux sociaux, sont vraiment minuscules dans le grand schéma de la vie.

Elle a même dit que c’étaient les dernières choses qu’elle avait en tête quand elle était mourante, ce qui impliquait que ces choses l’avaient empêchée de profiter de la vie.

L’importance du don est également évoquée : « C’est vrai que tu gagnes plus de bonheur à faire des choses pour les autres que pour toi-même ».

Holly souhaitait donner davantage au cours de sa vie, et elle voulait que d’autres le fassent – pour que cela leur apporte de la joie. Il n’y a rien de tel que de voir à quel point quelqu’un est heureux quand on lui offre un cadeau.

Vers la fin, elle a souligné l’importance des dons de sang, affirmant qu’ils étaient le seul moyen pour lui donner une année supplémentaire de vie.

« Si vous le pouvez, faites une bonne action pour l’humanité (et moi-même) et commencez à donner régulièrement du sang », a-t-elle dit. Quelque chose d’aussi petit, cela peut faire beaucoup pour ceux qui en ont besoin.

Elle a terminé par un « Xoxo », exprimant son amour à tout le monde une dernière fois avant de conclure.

Le post a reçu plus de 100 000 likes au cours de la semaine et a été partagé plus de 90 000 fois depuis qu’il a été publié.

(Facebook / Holly Butcher)

Même si Holly voyait son avenir bouleversé, elle faisait de son mieux pour en tirer le meilleur parti et mourut en sachant qu’elle l’avait fait.

Holly voulait vraiment faire une déclaration post mortem. Le fait que le post soit devenu viral ne fait que confirmer l’impact qu’elle a eu sur les milliers de personnes qui l’ont lue.

Tout ce qu’elle a dit est vrai, car notre société s’inquiète beaucoup trop des choses qui ne devraient pas avoir d’importance.

Ce qui importe, c’est de profiter du temps que nous avons maintenant pour chérir nos amis et notre famille, et de nous assurer que nous les apprécions plus que tout au monde.

(Facebook / Holly Butcher)

Via news.com.au

Si cet article vous a inspiré, n’hésitez pas à le partager !

Version originale

 
VOIR AUSSI