Anglais | Chinois | Coréen | Français | Allemand | Espagnol | Japonais | Russe | Ukrainien | Hébreu | Roumain | Bulgare | Slovaque | Tchèque | Indonésien | Vietnamien
Faites un don

La méditation améliore l’humeur en seulement cinq semaines

Écrit par Evelyne So, Epoch Times
07.08.2012
| A-/A+
  • MEDITATION: Les chercheurs ont constatu00e9 des changements dans lu2019activitu00e9 cu00e9ru00e9brale des participants qui ont assistu00e9 u00e0 un cours de mu00e9ditation. (Epoch Times)

Selon une nouvelle étude parue dans la revue Psychological Science qui associe de courtes périodes de méditation à l’amélioration de l’humeur, l’expérience «relaxez-vous les yeux fermés...» devrait être essayée par tous.

Intitulée «l’asymétrie frontale associée aux émotions positives est produite par une pratique rapide de la méditation», cette étude postule et indique que l’activité cérébrale se transforme après seulement cinq semaines de méditation.

Des études antérieures ont déjà analysé les bienfaits de la méditation sur le plan neurologique. Un article est également paru en 2010 concernant les effets de la méditation sur la capacité d’attention.

Jane Anderson, une étudiante à l’université de Wisconsin-Stout a été inspirée pour réaliser une nouvelle étude, après avoir essayé la méditation pendant un mois et avoir remarqué des changements positifs sur son état de santé.

«J’ai expérimenté un sentiment de calme, une meilleure capacité à réguler mes émotions», a t-elle déclaré dans une publication de l’Association des Sciences de la Psychologie (Association for Psychological Science, APS) .

Avec une équipe d’étudiants et de membres du corps professoral, Anderson a mesuré l’activité électrique des cerveaux de 21 personnes en méditation, utilisant des électroencéphalogrammes (EEG), alors qu’ils étaient invités à méditer.

Onze des participants se sont vu offrir deux cours de méditation d’une demi-heure par semaine, et ont été encouragés à pratiquer entre les sessions de formation; tandis que les dix autres n’ont pas reçu de cours.

En moyenne, les onze participants ont acquis sept heures de cours de méditation et de pratique au cours des cinq semaines. À la fin des cinq semaines, de nouveaux enregistrements EEG ont été réalisés.

Ces onze sujets ont montré une activité neuronale différente de celle des dix personnes sans cours de méditation. Ceux qui ont reçu les cours ont indiqué une plus grande activité du cerveau gauche frontal lors des essais ultérieurs.

Des recherches antérieures ont démontré que les émotions positives étaient liées à ce type d’activité cérébrale.

Le coauteur de l’étude, Christopher Moyer, a déclaré: «Cela ne peut pas nuire et peut en revanche faire beaucoup de bien», en décrivant les bienfaits de la méditation.

«Si quelqu’un songe à commencer la méditation mais qu’il se dit ‘c’est un engagement trop lourd qui demandera trop d’entraînement avant que cela fonctionne sur mon esprit’, eh bien qu’il change d’avis car cette recherche prouve que ce n’est pas le cas».

Avant Jane Anderson éprouvait des désordres affectifs saisonniers alors qu’elle vivait dans le Minnesota, dans les années 90. Ses résultats personnels concordent avec ceux de son étude.

«Je pense que cela implique que la méditation est de nature à créer un changement dans les perspectives de la vie», a t-elle conclut en ajoutant: «Cela a vraiment fonctionné pour moi».

Version anglaise: Meditation Enhances Mood in Only 5 Weeks

Plus de 187 599 911 personnes ont démissionné du PCC et de ses organisations.