Anglais | Chinois | Coréen | Français | Allemand | Espagnol | Japonais | Russe | Ukrainien | Hébreu | Roumain | Bulgare | Slovaque | Tchèque | Indonésien | Vietnamien
Subscribe button

Dessins anti musulmans, la France ferme ses ambassades

Écrit par Jack Phillips, Epoch Times
21.09.2012
| A-/A+
  • 19 septembre 2012, Paris. Des policiers montant la garde devant le bu00e2timent qui abrite le siu00e8ge du Charlie Hebdo. Le dernier numu00e9ro du magazine contient plusieurs dessins caricaturant le prophu00e8te Mahomet. (Fred Dufour/AFP/GettyImages)

Vendredi, après qu’un magazine satirique français caricature le prophète Mahomet, suite aux violentes manifestations provoquées par un film anti Islam, la France vient d’annoncer qu’elle allait fermer une vingtaine d’ambassades, ainsi que des centres culturels et des écoles, dans les pays musulmans.

C’est Charlie Hebdo qui a publié plusieurs caricatures du prophète Mahomet, mercredi. Rappelons que les bureaux de la publication à Paris ont été incendiés l’an dernier après avoir présenté une édition spéciale sur Mahomet.

Le ministère français des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué que «par mesure de précaution, nous avons également décidé de fermer nos établissements, vendredi, auprès de 20 pays», les consulats, les ambassades, les écoles et les centres culturels.

Dans le même temps, ajoute le communiqué, la France a renforcé la sécurité autour de ses bâtiments. La France a également appelé les autorités de ces pays à assurer, conformément aux conventions internationales, la sécurité de ces sites.

Depuis plus d’une semaine, des manifestations violentes contre les États-Unis ont éclaté dans de nombreux pays suite à un film sur You Tube dépeignant le prophète Mahomet et l’islam sous un jour très négatif. L’ambassadeur américain en Libye Christopher J. Stevens et trois autres Américains ont été tués lors d’un assaut du consulat à Benghazi, de soi-disant Libyens en colère à propos du film. La véritable nature de l’incident est encore sous examens.

Ces incidents à l’esprit, le gouvernement a invité les citoyens français se trouvant dans des pays à majorité musulmane «à la prudence» et leur a conseillé de rester loin des grands rassemblements, ajoutant que le personnel de l’ambassade doit rester «vigilant».

Les images publiées par Charlie Hebdo  risquent d’alimenter les manifestations anti-américaines en les rendant désormais aussi anti-françaises. L’éditeur du magazine, Stéphane Charbonnier, a déclaré sur France24 que seront «choqués ceux qui voudront être choqués».

Les représentations du prophète Mahomet ou Allah sont considérées comme blasphématoires chez les musulmans.

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a condamné la publication de ces images, mais n’a pas enjoint l’arrêt de la publication de ces dessins au magazine, affirmant qu’il respectait la liberté d’expression.

En parlant à la chaîne mardi, il a dit qu’il n’y avait «pas de justification pour une telle provocation», dans la publication de ces caricatures, et a encourager à rester raisonnable.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a déclaré dans un communiqué: «Dans le climat actuel, je tiens en tant que Premier ministre à souligner la désapprobation de tous ces excès et appelle tout le monde à se comporter de façon responsable».

Selon le Figaro, les leaders de la communauté musulmane de France ont appelé les musulmans à faire preuve de retenue, et ont condamné le magazine pour avoir publié ces images.

Hassen Chalghoumi, imam de la mosquée de Drancy en banlieue parisienne, à la tête de la Conférence des imams en France a déclaré au journal qu’il pense que les réactions de Charlie Hebdo  sont irresponsables et irréfléchies, probablement conçues uniquement pour stimuler les ventes.

«Nous nous efforçons d’appeler tout le monde au calme durant les prochains jours»,  les leaders musulmans souhaitent «apaiser les tensions»,  a-t-il affirmé.

«Nous ne défendons pas le prophète par la violence, mais par le partage, la tolérance, le pardon, la foi et l’amour», a déclaré Chalghoumi.

Version anglaise: France to Close Embassies Over Anti-Islam Cartoon

 

 

Plus de 176 205 045 personnes ont démissionné du PCC et de ses organisations.