Un homme voit une trentaine de vaches en cercle, quand il s’approche, il découvre ce qu’elles protégeaient

L’ornithologue Ian Ellis a remarqué un troupeau de 30 vaches qui se comportait bizarrement lorsqu’il marchait dans une réserve marécageuse sur les rives du Lincolnshire, en Angleterre. Il sortit ses jumelles et vit en fait que les vaches poussaient doucement un animal coincé dans la boue.

Le comportement étrange des vaches a attiré son attention

Un troupeau de vaches entourait un petit phoque. (Good Morning America/Facebook)

Ellis s’est approché du troupeau et a vu un petit phoque, qui n’avait que cinq jours au moment de l’incident. Le bébé phoque était probablement sorti en dandinant hors de son habitat aquatique et s’était retrouvé dans des flaques boueuses après le recul de la marée. Il était sûrement fortement privé de nourriture et d’eau.

Heureusement, le troupeau de vaches d’élevage locales a rapidement remarqué le mammifère marin échoué et ne l’a pas endommagé. Il était opportun que les vaches fassent une telle agitation pour voir le phoque, parce qu’elles ont fini par alerter les passants qu’il se passait quelque chose d’étrange.

Le petit phoque était échoué, assoiffé et affamé. (Natureland Seal Sanctuary/ Facebook)

Ellis a rapidement contacté le refuge de phoques Natureland Seal Sanctuary à Skegness pour obtenir de l’aide. Sous leurs directives, il a pu déplacer le bébé phoque en toute sécurité pendant que les autorités se dirigeaient vers le site de la découverte.

« Il y a des phoques sur le bord du marais, mais c’est le comportement des vaches qui m’a fait regarder », a dit Ellis.

Ian Ellis a sauvé le phoque avant que les autorités ne viennent le prendre pour le porter à la clinique. (Natureland Seal Sanctuary/Facebook)

« Nous pensons qu’il a été séparé de sa maman et a été pris dans la marée, puis qu’il s’est retrouvé coincé quand la marée s’est retirée », a déclaré Richard Yeadon, directeur de Natureland.

À l’hôpital, le phoque a été baptisé « Célébration » en l’honneur de l’anniversaire de la clinique et le personnel a commencé à nourrir le bébé affamé.

« Espérons qu’il va s’en sortir ! »

Célébration récupère à la clinique. (Natureland Seal Sanctuary/Facebook)

« Nous lui avons donné du liquide de réhydratation par sonde à l’estomac et nous lui donnons maintenant des harengs riches en graisse qui l’aideront à reprendre du poids », dit Yeadon.

« Une fois qu’il sera plus fort, il continuera le processus de réadaptation jusqu’ à ce qu’il atteigne entre 27 et 32 kg et qu’il soit capable de se nourrir tout seul dans l’eau. Nous le relâcherons ensuite dans la nature », a-t-il dit, selon The Telegraph.

Mais où est Célébration maintenant ?

Pendant son séjour à Natureland, Celebration s’est rétabli et il s’est même fait un nouvel ami, un autre phoque perdu nommé Charlie, qui a été apporté au centre de réadaptation à peu près en même temps !

Célébration et Charlie s’amusent à Natureland. (Natureland Seal Sanctuary/Facebook)

Les deux sont devenus si proches qu’ils ont finalement été relâchés dans l’océan ensemble, lorsqu’ils avaient tous les deux pris assez de poids pour regagner les eaux, selon The Dodo !

Version anglaise : Man sees about 30 cows in a circle, when he approaches he finds out who they were protecting

 
VOIR AUSSI