Les importations chinoises en provenance de Corée du Nord ont augmenté au premier trimestre

Selon les données de la douane chinoise, au premier trimestre de 2017, les importations de Chine en provenance de Corée du Nord ont augmenté de 18,4% par rapport à la même période de l’année passée, tandis que ses exportations vers la Corée du Nord  ont augmenté de 54,5%.

De janvier à mars 2017, le commerce de la Chine avec la Corée du Nord s’est élevé à 8,4 milliards de yuans (1,15 milliards d’euros).  L’excédent commercial de la Chine avec la Corée du Nord a atteint 1,52 milliard de yuan (208 millions d’euros) – une augmentation de 37,4%.

La Chine prend à présent des mesures pour se conformer aux sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU visant à freiner le programme de développement nucléaire et de missiles balistiques de la Corée du Nord.

À partir du 19 février, la Chine a suspendu les importations du charbon nord-coréen. Elle n’en a pas du tout importé en mois de mars. Comme résultat, au premier trimestre 2017, les importations de charbon en provenance de Corée du Nord ne faisaient que la moitié de ce qu’elles étaient il y a un an. Selon Reuters, suite à la mise en place de cette suspension, Pékin a ordonné aux sociétés commerciales de retourner les cargaisons de charbon en provenance de la Corée du Nord.

En plus du charbon, la Chine importe du minerai de fer, du zinc et d’autres minéraux nord-coréens. Les importations chinoises du minerai de fer nord-coréen ont plus que doublés au premier trimestre par rapport à la même période en 2016.

La Corée du Nord dépend de la Chine pour les importations de pétrole. Toutefois, les médias officiels chinois ont déclaré que Pékin pourrait imposer des restrictions sur les exportations de pétrole vers son voisin communiste si Kim Jong Un effectue un nouvel essai nucléaire.

En même temps, le commerce entre la Chine et les États-Unis a continué à croître au premier trimestre. « Nous croyons que le renforcement de nos relations permettra de promouvoir un développement sain du commerce et des investissements mutuels entre les deux parties (les États-Unis et la Chine) », a déclaré Huang Songping, porte-parole de l’Administration générale des Douanes de la Chine.

Version anglaise : China’s first-quarter imports from North Korea increased compared to 2016

 
VOIR AUSSI