Une infirmière juive sauve un bébé palestinien en l’allaitant

L’instinct maternel est quelque chose de naturel chez une femme. Cette image vous redonnera espoir en l’humanité et réchauffera votre coeur.

Ola Ostrowski-Zak, une infirmière juive, a touché bien des cœurs dans le monde après avoir été prise en photo en train d’allaiter un garçon palestinien. La mère a été gravement blessée et le père est mort dans un accident de voiture à Ein Kerem, dans le centre d’Israël.

Les infirmières de l’hôpital ont essayé pendant sept heures de donner le biberon au petit Yaman Abu Ramila, âgé de neuf mois, mais sans succès. Yaman n’a jamais bu au biberon. Ola s’est donc proposé pour l’allaiter.

« Ses tantes ont été surprises qu’une juive ait accepté de l’allaiter, mais je leur ai dit que n’importe quelle mère le ferait », a-t-elle déclaré. « Je l’ai nourri cinq fois. Ses tantes m’ont embrassée et m’ont remerciée.« 

© Hadassah Ein Kerem Hospital

Le petit Yaman a été emmené à l’hôpital Hadassah Ein Kerem victime d’un accident de voiture avec sa famille. Son père est mort, sa maman était grièvement blessée. Ola a posté un message sur le groupe Facebook d’une association de mères pro-allaitement. Étonnamment, des milliers de mamans ont répondu à l’appel pour nourrir le jeune garçon. 

« Dans les deux heures qui ont suivi, j’ai reçu plus d’un millier de likes et de réponses de femmes qui se sont portées volontaires pour aider. » Des femmes étaient prêtes à voyager même de Haïfa (dans le nord d’Israël) pour venir allaiter Yaman. « En attendant, j’ai continué à l’allaiter », a-t-elle déclaré.

La mère de Yaman étant toujours gravement malade, ses tantes devraient s’occuper de lui quand il sortira de l’hôpital. Une tante a déclaré qu’elle serait en mesure de prendre des dispositions pour que le garçon soit allaité au sein dans sa maison.

Version anglaise

 
VOIR AUSSI