Une jeune enfant qui souffrait d’une maladie rare tombait 100 fois par jour et doit maintenant réapprendre à marcher

Imaginez si vous tombiez au moins 100 fois chaque jour sans exception. À quel point votre vie serait-elle difficile ? Malheureusement, cette petite fille âgée de deux ans se bat contre une maladie rare qui lui fait exactement vivre ces difficultés.

Kate Gulo, de l’Illinois (États-Unis) a grandi comme tous les autres bébés avant que la maladie ne se déclare et elle a appris à marcher à l’âge d’un an. Mais six mois plus tard, elle a commencé à avoir des problème avec ses jambes – elle a arrêté de se tenir debout, de ramper et de s’assoir et elle tombait de nombreuses fois chaque jour.

©GoFundMe

Cette enfant qui pouvait courir et sauter s’est retrouvée tout à coup incapable de marcher ou même de se tenir debout. Kate a aussi commencé à souffrir de crises de colères extrêmes, du syndrome des mains sans repos et d’insomnie. À cause de cela, elle piquait des colères qui étaient « 20 fois pires » que la normale.

©Facebook | Kenny Gulo

Après avoir emmené Kate chez le médecin, ces problèmes ont été considérés comme un cas d’infection de l’oreille qui serait rapidement guéri. Mais les ennuis de Kate ne se sont pas arrêtés là et elle a commencé à avoir davantage de difficulté à marcher.

Même après avoir emmené Kate chez un deuxième médecin, son état ne s’est pas amélioré et ses parents, Teresa et Kenny Gulo, ont commencé à se demander si leur enfant n’aurait pas à souffrir de ce handicap toute sa vie.

©Facebook | Kenny Gulo

« Nous pensions que nous ne pouvions l’emmener nulle part. Elle pouvait se cogner contre les coins des tables et elle tombait de 50 à 100 fois par jour. Ça arrivait en permanence. C’était terrible de ne pas avoir de réponse », a déclaré Teresa au MailOnline.

Heureusement pour Kate, ses parents ont décidé de consulter un troisième médecin. Et c’est à ce moment-là qu’elle a enfin reçu le bon diagnostique – une maladie appelée opsoclonus myoclonus syndrome (OMS).

©YouTube Screenshot | Inside Edition

Il est estimé que ce syndrome touche une personne sur 10 millions chaque année. L’OMS provoque des mouvements involontaires des muscles et des autres tissus, comme des troubles de la parole, des mouvements rapides des yeux, etc.

Kate a été rapidement mise sous traitement d’immunosuppression et grâce à cela elle a commencé à faire ses premiers pas sans tomber. Elle a très vite recommencé à bouger comme n’importe quel enfant de son âge.

©YouTube Screenshot | Inside Edition

« Elle marche, court et saute maintenant, à peu près comme un enfant de deux ans tout à fait normal… On dirait que les médecins ont sauvé sa vie, et la nôtre aussi », a témoigné Teresa.

Kate suit toujours son traitement.

©GoFundMe
©Facebook | Kenny Gulo
©GoFundMe

« Nous ne savons pas de quoi sera fait le futur, mais nous continuerons à nous battre pour notre petite ‘SuperKate’. »

©Facebook | Kenny Gulo

Il est possible d’aider financièrement Kate sur la page GoFundMe créée par sa mère Teresa.

Regardez la vidéo ici :

Version originale

 
VOIR AUSSI