La forêt française aurait presque doublé en un peu plus d’un siècle – on plante plus d’arbres qu’on en coupe !

Après un creux alarmant au milieu du 19e siècle, les forêts françaises connaissent désormais un net regain. Elles gagnent du terrain chaque année et occupent aujourd’hui environ 30 % du territoire national. Une excellente nouvelle pour le patrimoine végétal hexagonal.

Avec une surface globale de 170 000 km2, elles ont même à peu près retrouvé leur niveau de la fin du Moyen-Âge.

Une situation qui concerne toute l’Europe, seul continent où la forêt s’agrandit. Ailleurs dans le monde, la déforestation se poursuit en effet à un rythme effrayant.

4e pays le plus boisé d’Europe, la France regroupe à elle seule 10 % des forêts du Vieux Continent.

L’augmentation des espaces forestiers constatée dans l’Hexagone est liée à la fois à l’exode rural et à des politiques volontaristes menées depuis plusieurs dizaines d’années par les pouvoirs publics.

Cerise sur le gâteau, les prélèvements de bois restent inférieurs à la croissance annuelle des forêts.

Si vous avez apprécié cet article, partagez-le avec vos amis et laissez-nous un commentaire pour nous donner votre avis !

 
VOIR AUSSI