L’Égypte antique était-elle alimentée en électricité ?

L’univers est rempli de mystères qui remettent en question notre savoir actuel. Dans la série « Au-delà de la science », Epoch Times rassemble des récits à propos de ces phénomènes étranges pour stimuler notre imagination et nous amener à découvrir des horizons insoupçonnés. Sont-ils vrais ? À vous de décider.

De nombreux reliefs dans les pyramides laissent supposer que l’électricité a été largement produite et utilisée dans l’Égypte antique. La batterie de Bagdad et les premières lampes à arc, dont celle utilisée dans le phare d’Alexandrie, ont été utilisées à cette époque là. Cependant la production de l’électricité ne semble pas limitée à celles–ci.

Dans la vidéo ci-dessous, vous découvrirez une théorie selon laquelle les pyramides pourraient avoir été des centrales électriques géantes produisant de l’électricité.

Les pyramides d’Égypte (CC0 Public Domain)

Lorsqu’on examine un câble électrique isolé, on voit que les matériaux conducteurs et isolants sont utilisés de la même manière que dans les pyramides.

Les propriétés conductrices et isolantes de la pyramide de Khéphren (ou pyramide de Khéops) sont un magnifique exemple d’ingénierie. Et la source d’énergie nécessaire pour produire de l’électricité serait l’aquifère se trouvant sous le plateau de Gizeh. La pyramide a été construite sous l’ordre du pharaon Khéphren en 2500 av. J.-C..

Le haut de la pyramide de Khéphren (CC0 Public Domain)

Ainsi la structure de la pyramide aurait permis la transmission, sous forme concentrée, d’un champ électromagnétique formé au bas de la pyramide jusqu’aux couches supérieures de la pyramide. Et sur le sommet de la pyramide se trouvait une clé de voute en or – qui n’est plus présente de nos jours.

Cette clé de voute en or jouait un rôle pour que les ions négatifs soient transférés à l’ionosphère. De cette manière un courant électrique pouvait être produit. L’utilisation de cette forme d’énergie aurait pris fin après le règne de Ramsès II vers 1200 av. J.-C..

Un forme identique de cette technologie employée en Égypte il y a 5000 ans, a été utilisée par Nicola Tesla (un inventeur en technologie électrique du début des années 1900) dans sa tour Wardencliffe qu’il a construite aux États-Unis.

LIRE AUSSI:

Tesla avait construit sa tour sur un aquifère et il a transmis les ions négatifs depuis l’aquifère vers la tour. La technologie électromagnétique utilisée dans la célèbre tour de Tesla est identique au champ électromagnétique formé dans la construction des pyramides. Les deux systèmes génèrent des ions négatifs et les transmettent sans avoir besoin de câbles électriques.

Lors de l’exposition universelle de Chicago en 1893, Tesla a allumé une ampoule qu’il tenait à la main, sans utiliser de câble en transmettant le courant alternatif à travers son corps.

Or, certains reliefs dans les pyramides prouvent clairement que les Égyptiens utilisaient des lampes à main alimentées par une source électrique sans fil. Comme l’ampoule allumée par Tesla lors de l’exposition universelle de Chicago en 1893…

La grande pyramide ne serait pas une tombe

Un coffre en pierre vide a été trouvé sur l’axe central de la pyramide que les archéologues ont appelé chambre du roi. Ils ont prétendu qu’autrefois ce coffre contenait le cercueil du pharaon. Et que celui-ci était vide parce qu’il avait été volé.

Cependant lorsqu’on examine les dimensions du coffre en pierre et l’endroit spécial où il a été installé, un fait différent saute aux yeux. Ce point a été placé exactement là où la partie manquante dans la structure conductrice de la pyramide devrait être. Si un matériau supraconducteur y était présent, la pyramide pourrait produire assez d’électricité pour l’Égypte entière.

Un supraconducteur se trouvait en Égypte à cette époque et ses dimensions étaient adéquates à l’intérieur du coffre en pierre : l’Arche de l’Alliance (Ndr. C’est de cet objet que Steven Spielberg s’est inspiré dans le premier Indiana Jones).

D’autres reliefs, laissés par les Mayas et les Assyriens, contiennent également des images de techniques similaires à celles appliquées dans les pyramides égyptiennes.

Il y a des milliers d’années, des sociétés auraient-elles pu connaître une technologie très avancée, probablement même supérieure à celle du XXe siècle ?

 
VOIR AUSSI