L’Iran défie la communauté internationale et effectue un test de tir de missiles

D’après une déclaration officielle des autorités américaines, ce lundi, l’Iran a mené des tests de missile balistique dans ce qui semble être une violation d’une résolution des Nations Unies.

Le lancement de dimanche a été mené dans un lieu à l’extérieur de Semnan, à quelques 140 miles à l’est de la capitale. Le missile balistique de niveau moyen Khorramchahr a voyagé sur 600 miles avant d’exploser dans ce qui a été décrit par les autorités américaines comme un échec.

En septembre, le ministre iranien de la défense, Hossein Dehqan, a déclaré que le pays commencerait à fabriquer le missile. 

La résolution 2231 des Nations Unies a été élaborée plusieurs jours après que la mise en œuvre de l’accord nucléaire, l’Iran étant « appelée à n’entreprendre aucune activité relative aux missiles balistiques conçus pour être capable de livrer des armes nucléaires, y compris des lancements utilisant une telle technologie de missiles balistiques », selon la résolution.

Le Président Donald Trump a exprimé son opposition à l’accord nucléaire iranien, lors de sa campagne l’année dernière. « Mon administration se tiendra aux cotés d’Israël et des dirigeants juif, » a déclaré Trump lors d’une allocution aux dirigeants juifs, selon le Jérusalem Post. « Ensemble, nous nous opposerons à des ennemis comme l’Iran, voués à la destruction d’Israël et de votre peuple. Ensemble, nous sécuriseront l’Amérique et Israël sur de nouvelles bases. »

Les sanctions imposées par les États-Unis et l’Europe relatives au programme nucléaire iranien ont été levées après que l’accord soit entré en vigueur.

Version anglaise : Iran Carries out Ballistic Missile Test, in Defiance of UN Resolution

 

 
VOIR AUSSI