Loyauté, impartialité et retenue dans une scène des Trois Royaumes

Guan Yu vécut au début de la période des Trois Royaumes (approximativement le troisième siècle). Il était très loyal, juste et courtois. Dans sa jeunesse, il se lia d’amitié avec Liu Bei et Zhang Fei et tous trois devinrent frères de sang. Depuis lors, Guan Yu maintint sa loyauté et il accompagna Liu Bei dans plusieurs batailles violentes. On lui conféra le titre de général du royaume de Shu. Sa personnalité a été révérée à travers l’histoire et jusqu’à aujourd’hui en Chine.

Guan Yu aimait lire Printemps et Automne et il suivait l’enseignement de « l’exercice du contrôle des sons, des couleurs, des vêtements, des parfums, des gouts et du logement », ce qui veut dire qu’on ne devrait pas écouter de la musique par trop émotionnelle, s’adonner au plaisir de la chair et des beaux vêtements, prêter trop d’importance aux apparences et au maquillage, manger des aliments rares et exotiques ou vivre dans une résidence au luxe excessif.

Afin de protéger les deux femmes de Liu Bei, Guan Yu fut forcé de se soumettre à Cao Cao, le roi de Wei. Il dit franchement à Cao Cao qu’il était redevable à Liu Bei et avait juré qu’ils ne vivraient pas l’un sans l’autre. Le serment ne pouvait pas être cassé donc il retournerait finalement vers Liu Bei.

Cao Cao arrangea pour Guan Yu de vivre avec les deux femmes de Liu Bei dans l’espoir que Guan Yu casserait ses obligations morales envers Liu Bei. Au lieu de ça, Guan Yu resta dehors toute la nuit avec une bougie à lire Printemps et Automne sans ressentir la moindre fatigue.

Cao Cao donna le titre d’assistant général à Guan Yu et le traita généreusement. Il donna à Guan Yu beaucoup d’or, de l’argent, des bijoux et de la soie. Guan Yu les mit sous scellé dans un entrepôt sans jamais y toucher. Cao Cao donna à Guan Yu une résidence. Guan Yu divisa la résidence en deux parties. La cour interne était occupée par les épouses de Liu Bei et elle était surveillée par des gardes . Lui-même vivait dans la cour externe. Trois fois par jour, il se prosternait devant la cour interne afin de saluer les femmes de Liu Bei. Cao Cao envoya également plusieurs jeunes femmes pour accompagner Guan Yu mais Guan Yu leur demanda à toutes de vivre avec les femmes de Liu Bei et de les assister.

Cao Cao vit que le manteau vert de l’armée de Guan Yu était usé et lui en donna immédiatement un nouveau. Guan Yu porta le nouveau en dessous tout en continuant à porter le vieux manteau par-dessus. Cela fît rire Cao Cao qui lui demanda pourquoi il était aussi frugal. Guan Yu répondit : « Je ne suis pas frugal. Ce vieux manteau de l’armée me fut donné par Liu Bei. Quand je le porte, j’ai l’impression d’être avec lui. Je n’ose pas oublier le vieux manteau juste parce que vous m’en avez donné un nouveau, par conséquent je continuerai de porter le vieux manteau par dessus. »

Cao Cao savait que Guan Yu était un homme loyal et il le respectait pour cela. Lorsque Guan Yu sut où se trouvait Liu Bei, il laissa une note à Cao Cao et il alla suivre Liu Bei dans les batailles.

Les générations suivantes construisirent des temples pour immortaliser la loyauté et la moralité de Guan Yu. Un bâtiment nommé  » Pavillon du printemps et de l’automne  » fut construit là où il passa la nuit à lire le livre Printemps et Automne ; il fût également appelé « Pavillon de grande vertu.  »

L’empereur Zhu Yujun de la dynastie Ming écrivit un poème : « Qui put tenir une bougie pendant la nuit ? Partout en Chine, de l’encens a été brûlé en souvenir de votre nom. »

Zhen Ruzhou, un fonctionnaire local de Xuzhou de la dynastie Qing, écrivit un autre poème pour le « Pavillon du printemps et de l’automne »: «  Tenir une bougie à minuit pour éviter la suspicion ; une bâtisse était divisée en deux cours séparées. Bien qu’il céda à Cao Cao, il retourna quand même auprès de Han (Liu Bei) ; son esprit brillant demeure à Yingchuan encore aujourd‘hui. »

Source : Clearharmony

 
VOIR AUSSI