Le Moine Bouddhiste Feng Bo garde sa droiture en balayant le visage du ministre Qin Hui

Durant la Dynastie Song du Sud en Chine il y avait de nombreux moines bouddhistes célèbres. L’un d’eux était connu sous le nom de Ji Gong, le « Moine Fou » un autre sous celui de Feng Bo le « Moine Dément » . On raconte que ces deux moines fous devinrent arhats. [un être éveillé au-delà des « Trois Mondes » dans l’école de Bouddha] Tous deux sont encore vénérés et révérés par beaucoup.

Feng Bo vivait dans les premières années de la Dynastie Song du Sud. Il possédait à la fois sagesse et courage et était renommé en Chine pour son acte courageux d’avoir « balayé le visage de Qin avec un balais. »

Yue Fei était un général héroïque, qui combattit contre l’armée de Jin qui essayait d’envahir et de conquérir la Chine. Le Premier Ministre traître Qin Hui monta une accusation contre Yue Fei et l’emprisonna. La légende veut que Qin Hui se soit rendu au fameux Temple Ling Yin pour rechercher une divination qui pourrait lui dire quoi faire avec Yue Fei. Là il rencontra Feng Bo. Feng Bo tint tête à Qin Hui et à son entourage, et s’esclaffa bruyamment.

Feng Bo demanda à Qin Hui : « Cao Cao fut une fois un grand héros, mais où est-il aujourd’hui ? »

Qin Hui demanda le but de la question.

Feng Bo répondit : «Les principes célestes sont clairs. La loyauté et la traîtrise sautent aux yeux. Le bien et le mal rencontreront récompense ou rétribution. Vous, en tant que Premier Ministre, avez beaucoup de pouvoir. Pourquoi voulez-vous tuer un homme qui est aussi important pour le pays qu’un pilier d’une maison ? La sécurité de la nation ne signifie-t-elle rien pour vous ? »

Qin Hui demanda : « Qui est le pilier de ce pays ? »

Feng Bo répondit sérieusement « le Général Yue Fei ! »

Le cruel Qin Hui ne sembla nullement affecté par ses mots. Feng Bo partit d’un grand éclat de rire et dit : « Quel insensé ! Repentez vous maintenant avant qu’il ne soit trop tard. »

Là-dessus, Feng Bo ramassa abruptement un balai et balaya le visage du Premier Ministre. Puis il sortit avec panache et disparut en un éclair. Qin Hui quitta le temple frustré et embarrassé. Telle est la fameuse histoire du « moine fou balayant Qin hors du temple. »

L’histoire devint fameuse, la populace pensa que le moine fou incarnait leur respect et leur amour pour Yue Fei, ainsi que leur désir de punir le Premier Ministre fourbe. Alors, la populace promut le vertueux «moine fou » au rang d’Arhat. Des statues du moine fou et du moine dément de la Dynastie Song du Sud ont souvent été vues dans différents temples, formant un contraste mutuel intéressant.

Dans l’Entrée du Temple Da Xiong, de la forêt de Zhan Tan sur la Montagne Jiu Hua, il y a deux statues. L’une est la statue du moine Ji Gong sous la forme d’une déité ; l’autre celle du moine Feng Bo avec un balai sous le bras et un plumeau à la main, prêt à donner au fourbe Qin un autre coup de balai.

[Selon la légende,] partout où les gens se rassemblaient, même si le sol était extrêmement propre, Feng Bo brandissait le balais pour balayer le sol, déclarant qu’il «balayait Qin » afin de constamment rappeler aux gens de joindre leurs forces pour éliminer le traitre.

 
VOIR AUSSI