Le pouvoir des fleurs au musée de la Vie romantique

Le musée de la Vie romantique consacre une exposition Pierre-Joseph Redouté, surnommé le « Raphaël des Fleurs ». L’exposition Le pouvoir des fleurs, Pierre-Joseph Redouté (1759- 1840) + un parcours contemporain des métiers de arts connaît un grand succès et sera prolongée jusqu’au 29 octobre 2017.

Cette exposition a été organisée pour la première fois en France grâce à un partenariat exceptionnel avec le Muséum national d’Histoire naturelle dont Redouté a été nommé Maître de dessin en 1822.

Ce sont sa rigueur scientifique et son talent artistique qui on fait de Redouté un peintre recherché autant au sein des plus grands naturalistes de son temps qu’à la cour. À l’époque des progrès horticoles, alors que les dames s’initient au langage des fleurs, ce peintre d’origine belge que l’Académie des Beaux-Arts refuse d’inclure parmi ses membres jouit d’un grand succès.

Antoine Berjon (1754-1843) Fleurs sur un fond blanc, 1844, Lyon, musée des Beaux-arts de Lyon. Image © Lyon MBA – Photo Alain Basset

En 1788, il est introduit à Versailles et la reine Marie-Antoinette devient sa protectrice. Il reçoit le titre de dessinateur et peintre du Cabinet de la Reine.

L’impératrice Joséphine, dont les jardins de sa demeure de Malmaison sont réputés pour leur rare collection botanique, a confié l’immortalité de ses plantes au pinceau de Redouté et le nomme Peintre des fleurs de l’impératrice.

Plus de 250 peintures, aquarelles, objets d’art et vélins, qui, en raison de leur fragilité, seront présentés suivant un accrochage en partie renouvelé en trois « saisons » proviennent de nombreuses collections publiques françaises – musée du Louvre, musée des Beaux-Arts de Lyon, musée de Grenoble, musée Fabre de Montpellier – et des musées de Belgique.

Pierre Joseph Redouté (1759-1840), Fritillaire impériale / Fritillaria imperialis, 1802-1816, Paris, Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), bibliothèque centrale © Muséum national d’Histoire naturelle / Dist. RMN.

Près de trente créateurs contemporains feront découvrir la vitalité toujours actuelle du motif de la fleur naturaliste, grâce à la collaboration des Ateliers d’Art de France.

 
VOIR AUSSI