Des robes aussi glamours que gourmandes

Ce styliste talentueux sait faire de délicieux croquis. Edgar Artis détourne des aliments et objets de l’art culinaire pour imaginer de somptueuses robes. Jugez-en par vous-même :

« Cela me prend d’une à quatre heures pour créer un modèle », explique Artis.

« Ça dépend de la difficulté donnée par la structure de l’aliment. Parfois c’est très dur de tailler l’aliment comme je le souhaite. »

Même Artis ne peut démentir que son travail est très appétissant : « Je les mange tout en créant, mais pas après (parce qu’il n’y en a plus !) »

Robe faite en chocolat !

Celle-ci est faite avec du savon.

Une robe faite de beurre.

Avec de la betterave.

Tout le monde reconnaîtra le popcorn.

Ce qui est le plus fascinant dans le travail d’Artis, c’est sa capacité à transformer les choses les plus anodines en une création complexe et belle.

Des gouttes de lait.

Crème et bonbons.

Robe sirène en kiwi.

Drapé de fromage.

Article original : ici.

 
VOIR AUSSI