Shen Yun à Nantes : « Vraiment, je n’ai jamais vu de spectacle aussi beau ! »

NANTES – La compagnie Shen Yun Performing Arts a achevé avec succès ses représentations en France, à Nantes le 29 avril. De nombreux spectateurs ont partagé leurs impressions à la sortie du spectacle. La découverte d’une culture millénaire chinoise, quasi éteinte aujourd’hui, réveillée par les 90 danseurs, musiciens, chanteurs de la compagnie a suscité de nombreuses émotions.

Jeanne-Marie Idier et son mari, à Nantes, le 28 avril. (Epoch Times)

Pour Martine Idier, jeune retraitée de la fonction publique, la découverte de cette culture est « magnifique ». « Les danseurs sont magnifiques. Je trouve que c’est un peuple tellement fin, léger, élégant, c’est très beau. On ne peut absolument pas s’ennuyer un instant. Tout est… tout est différent et c’est toujours un épisode, on a l’impression de tourner les pages d’un livre (rires). Vous comprenez ? »

Mme Fréval est médiatrice au service de réclamation d’une banque. Elle pratique les arts martiaux et la danse. Elle trouve le spectacle « magnifique, très complet d’un point de vue visuel et auditif. Vraiment, je n’ai jamais vu un spectacle aussi beau. La qualité, la précision des mouvements : c’est un travail très fini, de grande qualité ! » D’après elle, la spiritualité et les contes permettent « au spectacle de mettre de la hauteur ». « C’est pour cela que c’était complet, c’est que, même dans les images… on était dans l’eau, sur l’eau et dans les cieux… le tout ! Le tout ! C’est pour cela que c’est aussi complet ! Tous les sens sont éveillés ! »

 

Mme Fréval, médiatrice en banque, à Nantes le 28 avril. (Epoch Times)

Les artistes de Shen Yun puisent leur inspiration spirituelle dans la discipline de méditation et d’amélioration de soi appelée Falun Dafa. Aussi connue sous le nom de Falun Gong, elle est enracinée dans les traditions spirituelles antiques de la Chine et ses pratiquants s’efforcent de vivre selon les principes d’authenticité, de compassion et de tolérance. Les artistes de la compagnie intègrent l’étude de leur art et la méditation dans un entraînement rigoureux à l’Académie des Arts et l’université Fei Tian, précise la Compagnie Shen Yun Performing Arts.

« Il y a énormément de retenue, de bienveillance. J’ai du mal à le définir, c’est une élévation, une présence spirituelle. Je souhaite que cette culture-là perdure dans le temps ». Mme Fréval a déjà partagé le spectacle sur Facebook et elle encourage ses amis à aller le voir. Elle reviendra « l’année prochaine. Parce qu’on ne s’en lasse pas, on peut le revoir x fois ! »

Ana Vladimir, 33 ans, a longtemps entendu parler de Shen Yun. L’épouse d’un restaurateur sétois, originaire des pays de l’Est, explique : « J’arrive ici, et je suis émerveillée par ce que j’ai vu ». Son mari, qui a pris les places les plus chères pour « mieux voir », estime que ce n’était « vraiment pas cher payé pour la qualité du spectacle ! » « C’est très beau, ces jeunes danseurs sont merveilleux, l’orchestre est merveilleux. Je me suis senti apaisée, j’ai senti une grande énergie en venant ici, oui ».

 

Jean-Claude Raoul, producteur de films indépendants, le 26 avril à Montpellier. (NTD Television)

Jean-Claude Raoul, producteur de films indépendants, est pour sa part « passionné par la Chine ». Bien qu’il n’ait pas de lien direct avec ce pays, il a réalisé des reportages dans les rizières, sur le Tibet, a vécu dans différents groupes ethniques. « Je ne regrette pas d’être venu. C’est un peu dommage que l’on ne voit pas ce spectacle en Chine. J’ai trouvé cela très beau, très émouvant, la musique m’a beaucoup touché, le spectacle était très complet, remarquable ! », estime-t-il, ajoutant : « J’espère que les Chinois, un jour, pourront dire : On revient à notre culture et à nos valeurs! »

Présentation des artistes à la fin de la représentation de Shen Yun à Nantes le 29 avril.(Epoch Times)

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 
VOIR AUSSI