Shen Yun : « Il est plus qu’important de conserver les traditions »

Shen Yun : « Il est plus qu’important de conserver les traditions »

André Marro, docteur du Muséum d’Histoire Naturelle de Paris en paléoanthropologie et psycho-sociologue (Epoch Times)

2018/03/23

Nice – Cette année, si le printemps peine à montrer le bout de son nez, un événement est venu apporter sa touche d’ensoleillement et de beauté : la nouvelle tournée de la compagnie Shen Yun Performing Arts.

C’est la ville de Nice qui avait le privilège d’accueillir ce mercredi, les danseurs, chanteurs et musiciens du plus célèbre spectacle de danse et de musique classiques chinoises au monde. La ville s’était parée d’un soleil éclatant et une foule nombreuse se pressait devant le palais des congrès Acropolis.

Parmi les invités, se trouvait André Marro, docteur du Museum d’Histoire Naturelle de Paris en paléoanthropologie, mais aussi maître de conférences associé à l’Université de Nice Sophia-Antipolis. Cet écrivain essayiste était, en toute simplicité, venu découvrir les 5000 ans de culture traditionnelle chinoise à travers les tableaux dansés de Shen Yun.

La spiritualité présente au cœur de Shen Yun

Au-delà de sa formation purement scientifique, c’est l’homme de cœur, sensible au spirituel, qui s’est exprimé : « On devine bien à travers ces mouvements, qu’il y a une sorte de spiritualisation du corps, époustouflante… Je crois deviner qu’elle transporte aussi une conception de la spiritualité chinoise, il a quelque chose de l’ordre du confucianisme avec cette rigueur, ce respect des règles… Cet élan qu’on peut trouver aussi dans le taoïsme. Ce n’est pas très clair pour moi mais c’est vraiment une spiritualité intacte, de mon point de vue. »

En effet, André Marro, comme nombre de spectateurs, a pu ressentir l’énergie provenant des danseurs, cette énergie si particulière que l’on pourrait associer à la méthode de méditation que pratiquent les artistes de Shen Yun. Outre une formation poussée à la danse classique chinoise, l’un des systèmes de danse les plus complets, puisqu’associant techniques de mouvements, pirouettes et acrobaties, il s’agit pour chaque danseur de développer le yun ou « maintien », cet élément propre à la danse classique chinoise, et qui correspondrait à l’esprit intérieur du danseur.

Le yun peut être considéré comme le résultat d’un mélange des origines culturelles avec l’esprit du danseur. Selon le site shenyunperformingarts.com, « le maintien met l’accent sur l’esprit intérieur, le souffle, l’intention, l’aura personnelle et l’expression émotionnelle profonde. La quintessence est que l’esprit dirige la forme, pour que la forme soit imprégnée de l’esprit. »

Selon André Marro, cette spiritualité présente chez les danseurs, « est incarnée en mouvements et est intemporelle, quel que soit le régime actuel, elle traversera les âges ! »

Une mission « nécessaire »

La mission que s’est donnée Shen Yun, à savoir faire revivre cette culture traditionnelle chinoise aujourd’hui presque disparue, André Marro la considère « un peu comme une mémoire philosophique, formidablement étayante pour l’espèce entière ».

Selon lui, il est « plus qu’important de conserver les traditions », celles-ci sont en fait « nécessaires » pour l’espèce humaine. Il explique que « chaque être humain étant entre deux riens, un rien au départ et un rien à l’arrivée, tant qu’il ne s’est pas vraiment réconcilié avec ces deux riens qui peuvent être des forces vitales, tout peut émerger ! »

 

Pour André Marro, « ce type de témoignage en acte à travers des mouvements et à travers une gestuelle des corps, de musique, permet de témoigner de nos racines, peut être du fait que le réel est constitué par une vacuité lumineuse… »

Assister à une représentation de Shen Yun lui permet de déclarer qu’il se sent non seulement « apaisé » mais, selon lui, « surtout, c’est comme si je me réconciliais avec moi-même et avec les autres aussi ».

Shen Yun poursuit sa tournée à Nantes et Aix-en-Provence puis donnera 8 représentations à Paris jusqu’au 8 mai.

Pour en savoir plus : http://fr.shenyunperformingarts.org/

Tags: