Des singes montrent leur compassion en s’attristant sans fin sur un faux singe bionique « mort »

Dans une nouvelle émission de la chaîne BBC, un groupe de singes a traité un faux singe bionique non seulement comme leur compagnon, mais a également été amical avec lui et a exprimé de la tristesse après qu’il soit accidentellement « mort ». Ceci semble prouver que le singe est un animal sensible et compatissant.

Dans l’émission appelée Spy in the Wild, l’équipe de la BCC a placé des créatures bioniques sophistiquées dans des groupes d’animaux comme espions, filmant le comportement inconnu des animaux à l’aide d’une caméra placée dans un de leur yeux.

La tristesse des singes qu’on peut voir dans l’image ci-dessus a été filmée par inadvertance dans le Rajasthan en Inde. L’équipe de production a placé le faux singe bionique dans un groupe d’environ 120 singes langurs, puis a secrètement observé ces singes interagissant avec la créature bionique.

L’équipe de production a placé un faux singe bionique au milieu des singes afin d’observer la situation et interagir avec les singes. (Capture d’écran Youtube)

Ce faux singe bionique ressemble a un petit singe, l’œil de la caméra peut être tourné et il est capable d’émettre des bruits de singes. Bien qu’il semble un peu différent, les singes l’ont traité comme un partenaire et se sont montrés très sympathiques, même désireux de le toucher et de l’étreindre.

Cependant, quand une maman langur voulut saisir le singe bionique pour en prendre soin, elle le manqua et il tomba au sol. À ce moment, les singes d’abord bruyants sont soudainement devenus silencieux. En voyant ce « corps » immobile, les singes ont alors pensé que la chute l’avait tué et certains se sont approchés pour le tenir et le toucher. Certains singes regardaient d’un air malheureux et s’étreignaient les uns les autres, et toute la scène s’est remplie d’une atmosphère triste.

Le producteur du programme Matthew Gordon a confié que les spectateurs n’en croyaient pas leurs yeux devant cette scène soudaine. Il était très excité et ne pouvait pas attendre d’appeler son bureau pour en faire part à ses collègues.

 
VOIR AUSSI