Le temps d’aimer la danse 27e édition

La 27e édition du festival incontournable de danse Le temps d’aimer la danse dirigé par Thierry Malandin du 8 au 17 septembre à Biarritz propose un riche programme pour les amoureux de la danse classique aussi bien que ceux de la danse contemporaine.

Des dizaines de spectacles et répétitions publiques seront proposées pendant dix jours dans des théâtres et dans les rues. À la plage du Port Vieux, aux auditoriums de la Gare du Midi, au Casino, au Colisée, sur la place Bellevue, au jardin public, ou encore au Promenoir de la grande plage ou l’esplanade du phare.

Coppélia. Ballet de Nice©Dominique Jaussein

Dix jours pour découvrir et redécouvrir les compagnies venant d’ici avec les Centres Chorégraphiques de Nancy et de Grenoble, le Ballet de Nice mais aussi celles d’ailleurs comme la Compania de Danza de Bogota venue de Colombie ou la Kibbutz Contemporary Dance Company cette dernière nous vient d’Israël et représente l’un des moments forts du festival. Le Temps d’aimer s’ouvre avec Tenir le Temps de Rachid Ouramdane et CCN de Grenoble une chorégraphie qui a connu déjà un succès et tourne depuis deux ans.

Ballet Nice méditerranée GNAWA©Dominique Jaussein

Encore dans le programme des expositions, des films, des conférences et des master classes sans oublier le fameux GigaBarre avec le CCN-ballet de Lorraine et une vue superbe sur la mer au son du ressac réunissant tous âges et tous niveaux. Une excellente occasion de se lancer dans la danse.

Verbena, bal contemporain hispanique. La Baraque tire son nom de La Barraca, la compagnie que Federico Garcia Lorca, à la veille de la guerre civile, avait entraînée sur les routes d’Espagne à la recherche du public populaire© Annabelle Couty

27 compagnies venant de tous horizons alliant grands noms et découvertes attendent le public avec des chorégraphies nouvelles et anciennes pour donner du panache à la rentrée.

 

 
VOIR AUSSI