Un tremblement de terre sous-marin frappe au large de la Corée du Nord

Un tremblement de terre sous-marin de magnitude 5,8 a frappé la Corée du Nord à des centaines de kilomètres de sa côte, dans la mer du Japon, mercredi après-midi, le 12 juillet, selon le US Geological Survey (USGS).

L’épicentre du séisme d’une profondeur de 537 kilomètres – ce qui est considérable – est localisé approximativement à 176 kilomètres de la ville de Hoemul-li, située le long de la côte est de la Corée du Nord, a déclaré l’USGS.

En raison de son emplacement et de sa profondeur, de grands dommages étaient peu probables.

Sa localisation expliquerait également le caractère naturel du séisme et, par conséquent, non engendré par des essais nucléaires du régime nord-coréen. En janvier 2016, un tremblement de terre, causé par la main de l’homme, s’est produit près d’un site de test nucléaire connu en Corée du Nord.

Un responsable de l’administration de météorologie coréenne a annoncé à la suite de cet événement : « Nous soupçonnons un tremblement de terre causé par la main de l’homme, et analysons l’ampleur et l’épicentre du tremblement de terre avec l’institut géoscientifique et minéralier de la Corée du Sud. »

Version originale : Moderate Earthquake Strikes in Sea Near North Korea

 
VOIR AUSSI