Vous chercher la clé de la réussite ? Une scientifique de Stanford prouve que la compassion mène au succès

D’origine française, Emma Seppälä parle 5 langues et possède un doctorat en psychologie. Ses travaux soulignent le rôle fondamental de la compassion, qui constitue selon elle la voie royale vers le bonheur et la liberté.

Diplômée de plusieurs universités américaines prestigieuses, la jeune femme travaille désormais au sein du Centre de recherche sur la compassion et l’altruisme de l’université de Stanford, aux États-Unis.

Elle a déjà réalisé de nombreuses études qui montrent toutes que la compassion et le bonheur sont liés et elle a résumé ses travaux dans un livre intitulé The Happiness Track (La voie du bonheur en français).

Pendant son parcours académique, Emma a rencontré des personnes exceptionnellement douées qui étaient persuadées qu’elles devaient «  travailler dur  » pour atteindre « le succès  ».

Constater que certaines de ces personnes étaient malheureuses et rongées par l’anxiété a particulièrement affligé la jeune femme.

«  Certains des esprits les plus brillants de notre pays sont aussi profondément malheureux et très, très stressés  », a-t-elle notamment déclaré.

Emma estime que nous ne devrions pas sacrifier le bonheur à court terme pour être heureux à long terme.

En outre, elle affirme que l’anxiété empêcherait les salariés d’être plus productifs et finirait même par coûter cher à la société.

Elle pointe notamment du doigt l’explosion de l’absentéisme, la baisse de l’engagement des employés et la multiplication des phénomènes de burn out.

Découvrez les travaux d’Emma Seppälä dans cette vidéo.

Si vous avez apprécié cet article, partagez-le avec vos amis et laissez-nous un commentaire pour nous donner votre avis !

 
VOIR AUSSI