Rennes : des militants d’extrême gauche bloquent l’accès à l’université et s’en prennent aux étudiants

Plusieurs agitateurs d’extrême gauche ont bloqué les accès de la faculté Rennes 2 mardi dernier. Au nombre d’une petite centaine, ils ont refusé de laisser entrer les professeurs et les étudiants qui souhaitaient travailler en les repoussant violemment et en les menaçant avec des bâtons.

Le 9 octobre, aux premières heures du jour, une centaine de bloqueurs ont verrouillé les accès aux différents bâtiments de l’université Rennes 2, dans le quartier de Villejean.

Un blocage orchestré à l’occasion d’une journée d’appel à la mobilisation contre la politique d’Emmanuel Macron.

Visages masqués et armés de bâtons, ces membres de l’extrême gauche n’ont pas hésité à repousser violemment les étudiants – largement majoritaires – qui souhaitaient accéder aux locaux sur les coups de 8h30.

Particulièrement virulents, les bloqueurs les ont menacés avec des bâtons avant de leur lancer de la farine et du talc selon Ouest-France.

« Est-ce qu’il y a des gens prêts à prendre des risques physiques pour aller en cours?Alors rentrez chez vous!», a crié un militant d’extrême gauche à l’intention de la foule.

Appelés en renfort, les gendarmes mobiles parviendront finalement à déloger les occupants vers 9h30 sous les vivats des étudiants, ravis de pouvoir commencer leur journée de cours.

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous un commentaire pour nous donner votre avis. 

VIDÉO RECOMMANDÉE :

Vendée : elle loue sa maison de campagne
et la récupère « totalement dévastée » pendant l’été

 
VOIR AUSSI