À nos chères futures générations : notre voyage sur terre doit être guidé par notre conscience et non par nos émotions

Par À nos chères futures générations
26 novembre 2021 23:23 Mis à jour: 27 novembre 2021 13:36

Mon expérience m’a appris que vivre selon les principes de vérité et de justice est essentiel pour mener une vie épanouie. La culture d’aujourd’hui tente de nous convaincre que les sentiments doivent guider nos décisions. En réalité seuls l’autodiscipline et le sacrifice, qui nous poussent à atteindre des objectifs désintéressés, contribuent améliorer la société. Il suffit de penser à tous ces exemples de gens qui ont risqué leur vie pour la vérité et la justice au cours de l’histoire.

Nous devons tous assumer la responsabilité de nos décisions quotidiennes et de leurs conséquences. Oui, la vie sur cette terre n’est pas toujours juste. Pourtant, il y a toujours de l’espoir. Je crois qu’une destinée éternelle ou une récompense céleste nous attend si nous choisissons d’embrasser les vertus de l’altruisme, de la maîtrise de soi et de la force d’âme. C’est notre conscience qui devrait nous guider dans ce voyage terrestre, plutôt que les émotions toujours changeantes, transitoires et fugaces. Pour avoir une conscience forte, elle doit être bien informée. Il est à la mode aujourd’hui de prétendre que « votre vérité » est différente de « ma vérité ». Cela conduit à la « dictature du relativisme moral », comme l’a si bien qualifiée l’ancien pape Benoît XVI. S’il n’existe pas de vérité objective ou de norme morale à laquelle nous pouvons conformer notre conduite, nous sommes alors perdus en mer, sans possibilité de naviguer et sans boussole morale pour juger nos actions.

Alors, où pouvons-nous trouver des principes moraux intemporels, fondés sur la justice et la vérité ? Les dix commandements constituent un bon point de départ. Partout où il y a de la misère, des troubles, de la cupidité, de la tromperie et de l’injustice, vous trouverez la violation d’un ou de plusieurs des dix commandements. La véritable liberté est le résultat de ce que nous devons faire au service de Dieu et des autres, et non ce que nous avons envie de faire pour satisfaire nos propres désirs égoïstes. Le message des dix commandements est renforcé par les Saintes Écritures.

L’utilisation correcte du Web peut potentiellement unir des individus du monde entier de manière pacifique. Toutefois, son mauvais usage a entraîné des divisions et la création d’une « cancel culture » basée sur une idéologie « woke » qui n’a aucun respect pour la vérité objective ou le débat honnête. Il en résulte un asservissement technologique, où la tendance à la conformité devient souvent la norme. En conséquence, les quatre vertus cardinales (prudence, justice, tempérance et courage) sont trop souvent remplacées par quatre vices populaires (indiscrétion, partialité, hédonisme et lâcheté). Ce qui est « tendance » dans les médias sociaux devient le critère de réussite pour beaucoup dans notre culture hédoniste et populaire. Le nombre de « like » obtenus sur un post Facebook dicte, pour certains, ce qui devrait être considéré comme acceptable. Or, souvent, une profusion de « like » n’est que le signe que plusieurs personnes souhaitent désespérément se conformer à l’idéologie du jour, quelle qu’elle soit.

Pendant mes 29 années d’enseignement dans une école primaire publique, j’ai souvent affiché une devise sur le mur de la classe : « Ce qui est populaire n’est pas toujours juste. Ce qui est juste n’est pas toujours populaire. » J’ai essayé d’inculquer cette devise à mes élèves par le biais de mes interactions personnelles et des leçons que j’enseignais en classe. L’adhésion aux principes de droiture et de justice est applicable à toutes les étapes de la vie. Or, il est particulièrement important de former des habitudes vertueuses pendant l’enfance et l’adolescence afin qu’elles puissent perdurer et se renforcer pendant tout le reste de la vie. Tricher à un examen, voler un collègue, avoir des relations extraconjugales ou plagier le travail d’autrui ne sont que quelques exemples de comportements qui peuvent procurer une gratification instantanée. Souvent, chacun de ces vices peut avoir commencé dans la jeunesse par « un petit mensonge anodin » qui, s’il n’est pas surveillé, évolue progressivement vers des délits beaucoup plus graves.

Satisfaire nos émotions arbitraires de manière imprudente et irresponsable peut orienter notre vie sur une mauvaise voie en un clin d’œil. Par exemple, tout le monde peut soudain devenir la victime d’un conducteur imprudent et ivre. Toutes nos décisions et actions ont des conséquences. Même si nous n’avons pas l’intention de faire du mal à une autre personne, des décisions et des actions imprudentes peuvent avoir des conséquences néfastes sur le reste de la vie. D’un autre côté, prendre des décisions judicieuses et morales et mener une vie tempérée, fondée sur les principes d’honnêteté, de compassion et d’intégrité nous aidera à servir la société de nombreuses et nobles façons, en mettant à contribution les dons divins et les dons acquis que nous choisissons d’utiliser. Comme nous le rappelle la Bible, « la vérité vous rendra libres ». Ce sont nos interactions personnelles à une petite échelle qui peuvent progressivement transformer le monde, qui aboutissent à la victoire universelle de la vérité, la justice et la paix.

Développer la maîtrise de soi demande de la patience et de la force d’âme. Ma défunte mère, né à une époque difficile, m’a toujours dit que tout ce qui vaut la peine d’être fait vaut la peine d’être bien fait. Ses encouragements m’ont aidé à persévérer pour obtenir deux maîtrises (en éducation musicale et en psychologie) et un doctorat en leadership organisationnel. Avec l’aide de Dieu, j’ai persévéré, obtenant ma première maîtrise en 1985, et ma maîtrise la plus récente en 2019. Plus je vis, plus je deviens humble, car je réalise qu’il y a toujours beaucoup plus à apprendre, d’un point de vue moral, pédagogique et philosophique.

Enfin, si nous recherchons la justice et la vérité, il arrive que ces vertus morales doivent aussi être tempérées par d’autres vertus, comme la compassion, l’humilité, la miséricorde et le pardon. Nous possédons une nature concupiscente. Cela signifie que nous avons tous la propension à adopter un comportement qui offense Dieu et les autres. Pourtant, chaque jour est un nouveau départ – un autre cadeau de Dieu. Nous pouvons choisir de faire amende honorable, de réformer notre vie et de pardonner à ceux qui nous ont offensés. À notre tour, nous devons aussi demander humblement pardon aux autres. « Faites aux autres ce que vous voudriez qu’ils fassent pour vous. » Cette règle d’or est intemporelle et applicable à tous, quel que soit le contexte culturel, ethnique, religieux ou idéologique de chacun. Nous sommes tous égaux aux yeux de notre Créateur.

Anne Marie Vale, docteur en philosophie, Rhode Island

_____________

Quels conseils aimeriez-vous donner aux jeunes générations ?

Chers Lecteurs, si vous le souhaitez, vous pouvez aussi partager les valeurs de bien et de mal que la vie vous a apprises et transmettre le flambeau de cette expérience durement acquise aux générations futures. Nous avons le sentiment que la transmission de cette sagesse se perd au fil du temps alors qu’il s’agit d’une base morale indispensable aux générations futures pour pouvoir prospérer.

Envoyez-nous votre expérience et vos conseils pour les jeunes générations, ainsi que votre nom et vos coordonnées à redaction@epochtimes.fr ou par courrier : Epoch Times, À nos chères futures générations, 83 rue du Château des Rentiers, 75013 Paris.


Rejoignez-nous sur Télégram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.