Actes antichrétiens : une église emblématique de Toulouse cible d’un acte de vandalisme

Située dans le quartier des Carmes, dans le centre historique de Toulouse, l’église Notre-Dame de la Dalbade a été vandalisée dans la nuit du vendredi 17 au samedi 18 mai.

Reconstruit à la fin du XVe siècle après avoir été ravagé par un incendie, l’édifice religieux fait partie des églises les plus emblématiques de la Ville rose.

Samedi dernier, des inscriptions antireligieuses ont été découvertes sur le bâtiment. Tagués à la peinture blanche, les mots « No God » – « Pas de Dieu » en français – s’étalent sur les portes principales du monument.

Sur Twitter, l’abbé toulousain Simon d’Artigue a dénoncé l’acte malveillant dont l’église Notre-Dame de la Dalbade a été la cible : « Quelle misère de s’attaquer ainsi à Dieu, à son Église, à notre patrimoine. »

Condamnation du maire

Le maire (LR) de Toulouse Jean-Luc Moudenc a également dénoncé l’« outrage fait à notre patrimoine et aux fidèles de ce lieu de culte ».

« Je leur témoigne mon soutien et les assure du nettoyage rapide de ces inscriptions », conclut l’édile.

 
VOIR AUSSI