Après une succession d’imprévus, Claude, 60 ans, s’est retrouvé à dormir dans sa voiture au Tréport

Par Léonard Plantain
29 septembre 2022 07:38 Mis à jour: 29 septembre 2022 07:38

Appelé Claude pour garder son anonymat, un habitant du Tréport en Seine-Maritime s’est retrouvé dans une situation difficile après une succession d’imprévus. À la rue, il a dû dormir dans sa voiture pendant plusieurs nuits. Ayant pu trouver de l’aide, il souhaite désormais alerter.

Depuis deux semaines au Tréport, Claude n’a plus de logements et s’est retrouvé contraint de vivre dans sa voiture. Une situation difficile pour cet homme de 60 ans ayant toujours travaillé. « Heureusement, mes enfants m’aident. J’ai pu trouver un logement pour quelques jours à Mesnil-Val, mais ce ne peut être que temporaire, il me faut un logement parce que dormir dans sa voiture, c’est très difficile », a-t-il partagé à Actu.fr.

Pourtant, dès tout petit, Claude travaillait déjà dans le commerce de sa mère. Rien ne laisser présager que tout basculerait : « À 12 ans, je travaillais déjà au café ». Cependant, une succession d’imprévus au fil de sa vie ont tout fait basculer. Une première fois alors que les affaires marchaient bien pour sa famille, jusqu’à ce que le nouveau conjoint de sa mère décide de revendre le café sans le prévenir. Claude, qui était un jeune homme, s’est alors « retrouvé à la rue » une première fois.

Par chance, à cette époque, « j’ai rencontré une personne qui m’a recueilli, heureusement qu’elle était là ». Les années passent, Claude achète une épicerie au Tréport « en gagnant un peu d’argent au loto », puis laisse la gestion à sa femme pendant qu’il travaille en extérieur. Du moins jusqu’à leur séparation et qu’il soit victime dans le même temps d’un accident de la route.

Après avoir passé plusieurs mois en rééducation, « j’en ai profité pour passer une formation pour travailler en supermarché ». À la suite de quoi il partira dans le sud de la France pour y être responsable de rayon. Une expérience qui aura duré 20 ans.

En 2020, il décide alors de se rapprocher de sa famille, tout en travaillant dans différents supermarchés. Cela nous mène à deux ans plus tard, plus précisément il y a environ deux semaines, lorsque Claude et sa nouvelle compagne finissent par se séparer. Un nouveau coup dur qui se termine avec un retour à la rue.

Depuis, Claude espère se sortir de là. « Je ne peux pas rester comme ça », a-t-il déploré, après avoir passé plusieurs nuits dans sa voiture. Et bien qu’il a actuellement trouvé un logement temporaire, sa situation est loin d’être réglée. Désormais, il attend le mois de décembre, date à laquelle il doit toucher ses droits à la retraite. « Ce ne sera sûrement pas beaucoup, parce que j’ai longtemps travaillé chez ma mère. Aujourd’hui, j’ai l’impression d’avoir bossé pour rien », a-t-il confié.

Claude a également expliqué avoir rencontré à de nombreuses reprises une assistante sociale : « Elle est à l’écoute, mais malheureusement je ne suis pas le seul dans ce cas-là. Il y a beaucoup de gens qui sont obligés de dormir dans leur voiture », a-t-il conclu, en espérant que son témoignage puisse alerter sur la situation difficile que vivent de nombreux Français.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.