Côtes-d’Armor : une boulangère s’immole par le feu près de sa boutique à Pont-Melvez

Par Léonard Plantain
17 mai 2022 18:25 Mis à jour: 17 mai 2022 18:25

Dimanche 15 mai, à Pont-Melvez dans les Côtes-d’Armor, une femme âgée d’une cinquantaine d’années a essayé de mettre fin à ses jours en s’immolant par le feu. Son pronostic vital est engagé.

Dimanche dernier, près de sa boutique à Pont-Melvez, une boulangère d’une cinquantaine d’années s’est immolée par le feu pour mettre fin à ses jours. Après s’être rendu compte de ce qui se passait, son mari s’est précipité pour lui venir en aide, a rapporté France Bleu.

À l’arrivée des secours, la femme, dont le pronostic vital était engagé, a été évacuée par hélicoptère au service des grands brûlés à l’hôpital de Nantes, en Loire-Atlantique. Quant au mari, brûlé aux mains pour avoir tenté de la sauver, il a été transporté à l’hôpital de Guingamp.

Pour l’heure, aucune raison officielle n’a pu être avancée permettant de comprendre le geste désespéré de cette femme.

Toutefois, selon des habitants du village, le rythme de travail de la victime semblait effréné, a rapporté 20 Minutes. En effet, en plus de son travail, la boulangère prenait de nombreuse fois la route chaque jour pour effectuer des tournées et apporter du pain aux personnes ne pouvant se déplacer. L’hypothèse d’une surcharge de travail pourrait donc être liée à son geste.

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.