Dîners de François de Rugy : Bruno Retailleau (LR) dénonce les « leçons de morale » des macronistes

Le sénateur Bruno Retailleau Les Républicains (LR) a estimé jeudi que si les dîners organisés par François de Rugy à l’Assemblée nationale étaient d’« ordre privé », c’est « une forme de privatisation » des moyens de la République, et dénoncé « les leçons de morale » des macronistes.

« Ce qui est scandaleux c’est que si ce sont des dîners privés (…) ça revient à une forme de privatisation, d’appropriation, des lieux de la République », a déclaré le chef de file des sénateurs LR sur Sud Radio.

« Il y a eu des dîners, ça a coûté très très cher, sont-ils d’ordre privé ou d’ordre officiel, public ? », s’est-il interrogé.

« Nous en avons marre d’entendre des leçons de morale », « si c’est ça la République exemplaire beaucoup de Français seront déçus », a poursuivi le sénateur LR.

Interrogé sur une éventuelle démission de François de Rugy du ministère de la Transition écologique, il a constaté « que le président de la République et le Premier ministre le soutiennent mordicus, pour le moment ».

À la rencontre des Français, « on voit bien parfois les regards lourds qui se posent sur nous », a poursuivi M. Retailleau : « La révolte des « gilets jaunes » c’est une révolte aussi contre les privilèges des Français qui travaillent et n’arrivent pas à boucler leurs fins de mois, donc il faut faire extrêmement attention ».

Mis en cause mercredi pour l’organisation de dîners fastueux à l’Hôtel de Lassay alors qu’il présidait l’Assemblée nationale, François de Rugy a assuré qu’il s’agissait de réceptions dans le cadre de ses fonctions.

Il garde pour l’heure la « confiance » du chef de l’État.

D. S avec AFP

 
VOIR AUSSI