Donald Trump accuse l’Union européenne et la Chine de manipuler leurs monnaies

Le président américain Donald Trump a accusé vendredi l’Union européenne et la Chine de manipuler leurs monnaies, et critiqué la Banque centrale américaine pour l’augmentation du coût du crédit. « La Chine, l’Union européenne et les autres manipulent leurs monnaies en baissant leurs taux d’intérêt, alors que les Etats-Unis augmentent leurs taux avec un dollar devenant de plus en plus fort tous les jours, ce qui dégrade notre compétitivité », a-t-il déclaré dans un tweet. « Comme d’habitude, ce n’est pas juste », a-t-il ajouté.

Le président américain a estimé que « les Etats-Unis ne devraient pas être pénalisés parce qu’ils vont très bien ». « Resserrer (la politique monétaire) fait du tort désormais à tout ce que nous avons fait », a-t-il écrit. Donald Trump avait déjà dénoncé jeudi la montée du dollar, dopé par les perspectives de relèvement des taux et par les conflits commerciaux. « Regardez l’euro, il tombe! La Chine: leur monnaie est en chute libre. Cela nous met dans une position désavantageuse« , avait-il déploré.

DC avec AFP

 
VOIR AUSSI