Emmanuel Macron s’exprimera ce mercredi à 20 heures pour la première fois depuis les législatives

Par Epoch Times avec AFP
22 juin 2022 14:43 Mis à jour: 22 juin 2022 18:39

Ce mercredi 22 juin à 20 heures, le chef de l’État va s’exprimer pour la première fois depuis le second tour des législatives qui a privé son camp de la majorité absolue et précipité le pays dans une crise politique.

« Le Président de la République s’exprimera ce soir à 20H », a annoncé l’Élysée, au terme d’une journée où il a bouclé son tour de table des forces politiques pour tenter de trouver une porte de sortie.

Emmanuel Macron a reçu dans la matinée le secrétaire national d’Europe Écologie-Les Verts Julien Bayou, le député LFI Adrien Quatennens et son ancien Premier ministre Édouard Philippe, patron du parti Horizons. Mardi il avait reçu Christian Jacob (LR), Olivier Faure (PS), François Bayrou (MoDem) et Marine Le Pen (RN).

Édouard Philippe a appelé de nouveau mercredi à la création d’une « grande coalition » pour donner « une direction stable » au pays.

Un « gouvernement d’union nationale »

Convié mardi, le communiste Fabien Roussel a affirmé que M. Macron envisageait, parmi d’autres scénarios, la constitution d’un « gouvernement d’union nationale ». Une piste que le chef de l’État a aussi évoquée devant Marine Le Pen qui a estimé mercredi que « la situation ne justifie pas » un gouvernement d’union nationale.

Chez Les Républicains, « nous ne serons jamais dans le blocage des institutions », répète le président du parti Christian Jacob, mais, forts de leur soixantaine de députés, ceux-ci ne veulent pas entrer « dans une logique de pacte de coalition ».

 

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.