Hausse de la taxe foncière pour les commerçants : une députée LREM alerte le gouvernement

Élue LREM de la Haute-Garonne, Monique Iborra alerte le gouvernement à propos de la hausse de la taxe foncière des commerçants.

Monique Iborra vient d’écrire à Gérald Darmanin, ministre des Comptes publics, pour lui faire part de son inquiétude quand à la hausse de la taxe foncière concernant les locaux professionnels.

À cause d’un nouveau mode de calcul, cette taxe risque de flamber dans certaines communes. Une hausse liée à la réforme nationale des valeurs locatives des locaux professionnels.

Entrée en vigueur en janvier 2017, la réforme prévoyait notamment une mise à jour permanente des tarifs et des coefficients de localisation afin d’éviter que les valeurs locatives établies par l’administration fiscale soient petit à petit déconnectées du marché de l’immobilier. Cette mesure avait finalement été reportée au 1er janvier 2019.

« Dans le contexte actuel, où l’activité des commerçants a été impactée ces dernières semaines par le mouvement des ‘gilets jaunes’, [la] hausse risque d’être insurmontable pour certains », écrit l’ancienne membre du Parti socialiste dont les propos ont été relayés par France 3.

Mme Iborra estime ainsi qu’il est « urgent de considérer cette situation ». Une façon pour la députée de demander au ministre de faire un geste afin de ne pas étrangler les commerçants sous le poids d’une fiscalité trop lourde.

Cet article vous a intéressé  ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous un commentaire pour nous donner votre avis. 

VIDÉO RECOMMANDÉE :

Vendée : un mur de parpaings édifié devant l’entrée du garage privé d’une députée LREM-MODEM

 
VOIR AUSSI