La Pologne contre le Pacte de l’Onu sur les migrations : « Il risque d’encourager des migrations illégales » (Brudzinski)

À l’instar de la Hongrie, la Pologne devrait dire « non » au Pacte migratoire de l’ONU qui sera formellement entériné en décembre au Maroc, a déclaré mardi le ministre polonais de l’Intérieur Joachim Brudzinski.

« Je vais recommander au Premier ministre Mateusz Morawiecki de nous retirer du pacte Global Compact for Migration (GCM, Pacte mondial pour une migration sûre, ordonnée et régulée) », a twitté M. Brudzinski depuis Lyon où il participe à une rencontre du groupe dit G6 des ministres de l’Intérieur des six plus grands pays de l’Union européenne.

Plus d’infos dans la vidéo ci-dessous :

« Le pacte GCM est en contradiction avec les priorités du gouvernement polonais que sont la sécurité des citoyens polonais et le maintien du contrôle sur les flux migratoires », a insisté M. Brudzinski.

Ce pacte recense une série de principes – défense des droits de l’homme, des droits des enfants, reconnaissance de la souveraineté nationale, etc – et comprend un catalogue de mesures pour aider les pays à faire face aux migrations : améliorer l’information, mesures pour mieux intégrer les migrants, échange d’expertises…

D. S avec AFP

 
VOIR AUSSI