Une mère dit que son fils a été infecté par des bactéries mangeuses de chair après être allé nager

Une femme du Maryland a dit que son fils avait été infecté par une bactérie mangeuse de chair après avoir nagé dans une baie.

Brittany Carey s’est rendue sur Facebook pour partager l’histoire avec deux photos qui, selon elle, représentent les blessures qu’a eues de son fils.

Mme Carey a dit que son fils est allé nager le 23 juin dans la baie Sinepuxent juste au nord du pont commémoratif Harry Kelley et qu’il s’amusait beaucoup. Mais un jour plus tard, de petites taches ont commencé à se développer sur tout son corps. Le lendemain, un mardi, il avait des plaies ouvertes.

« Je pensais qu’il les grattait, ce qui expliquait leur aggravation. Quand je l’ai ramassé mardi, elles étaient beaucoup plus grosses », a-t-elle écrit, notant que les médecins du centre médical régional de Peninsula (Peninsula Regional Medical Center) avaient finalement diagnostiqué une infection à Vibrio, une bactérie mangeuse de chair.

« Je sais que nous avons tous vu ces cas dans la baie du Delaware, mais maintenant, mon fils en a été infecté parce qu’il était dans la baie, tout près de Hoopers. S’il vous plaît, soyez prudents et si vous commencez à voir des blessures comme celles-ci, allez vite consulter », a-t-elle ajouté.

L’histoire a été largement diffusée sur Facebook.

Debra Stevens, directrice de la santé communautaire et de la préparation aux situations d’urgence au Département de la santé du comté de Worcester (Worcester County Health Department), a déclaré que les infections à Vibrio peuvent survenir lorsque les gens consomment des mollusques qui sont infectés par la bactérie ou qui la contractent à la suite de lésions sur la peau.

Les signes peuvent prendre entre 12 et 72 heures avant d’apparaître.

« Si vous avez déjà une plaie ouverte et que des bactéries du genre Vibrio pénètrent dans cette plaie, cela peut causer une infection supplémentaire », a dit Mme Stevens au Salisbury Daily Times. « Ça peut faire grossir et rougir la plaie, vous pouvez avoir de la fièvre, des maux d’estomac. Ça va avoir l’air infecté. »

Roman Jesien, coordonnateur scientifique du programme Maryland Coastal Bays, ajoute que toutes les souches connues de la bactérie sont présentes dans les eaux du Maryland.

« Nous avons un cas de Vibrio et nous avons un certain nombre de souches considérées comme mangeuses de chair », dit M. Jesien. « Nous les trouvons généralement en petit nombre, mais elles sont présentes tout comme les requins sont présents dans nos eaux côtières, donc ça fait partie du système. »

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis ont déclaré que les bactéries Vibrio causent environ 100 décès chaque année aux États-Unis sur quelque 80 000 maladies.

« La plupart des infections surviennent entre mai et octobre, lorsque la température de l’eau est plus chaude », a déclaré l’agence.

« Un clinicien peut soupçonner une vibriose si un patient a une diarrhée aqueuse et a récemment mangé des fruits de mer crus ou insuffisamment cuits, en particulier des huîtres, ou si une plaie devient infectée après une exposition à l’eau de mer. L’infection est diagnostiquée lorsque la bactérie Vibrio se trouve dans les selles, la plaie ou le sang d’un patient qui présente des symptômes de vibriose », ajoute-t-il. Le traitement consiste généralement à boire beaucoup de liquide et, dans les cas graves, à prendre des antibiotiques.

(Centers for Disease Control and Prevention)

Le Maryland Department of Health recommande aux gens de rester hors de l’eau en cas de blessures à la peau ou d’infection. Les gens peuvent aussi porter des chaussures d’eau lorsqu’ils entrent dans l’eau pour éviter les coupures et devraient faire attention lorsqu’ils manipulent des crabes vivants.

Une autre précaution est de toujours prendre une douche après le contact avec des eaux naturelles.

Michael Funk, un homme du Maryland, est décédé en septembre 2016 des suites d’une infection à la bactérie mangeuse de chair Vibrio. Des membres de sa famille ont dit qu’il nettoyait des casiers à crabe avant de tomber malade et que des coupures  sur son corps ont permis à des bactéries Vibrio d’entrer.

« Cela a été très rapide », a déclaré sa femme, Marcia Funk, au Daily Times. « Il souffrait tellement. »

Et le 1er juillet, une femme est décédée en Floride environ deux semaines après avoir contracté une infection à Vibrio. Elle s’est grattée la jambe sur une plage et est tombée malade.

« Peut-être que si elle avait été diagnostiquée un peu plus tôt, vous savez, peut-être que nous serions assis ici à parler à ma mère sans jambe, mais que, vous savez, elle serait vivante », a dit son fils, Wade Fleming.

 
VOIR AUSSI