Nancy: l’automobiliste qui laisse tourner son moteur à l’arrêt s’expose à 135 euros d’amende

Par Emmanuelle Bourdy
16 août 2022 13:46 Mis à jour: 16 août 2022 13:46

À Nancy, les automobilistes ont l’interdiction de faire tourner le moteur de leur véhicule à l’arrêt en dehors de la circulation. Cet arrêté a été pris ce vendredi 12 août par la Ville. En cas de non-respect de celui-ci, les contrevenants s’exposent à une amende de 135 euros.

L’arrêté municipal pris ce vendredi par Mathieu Klein, maire PS de Nancy et président du Grand Nancy, mentionne qu’il est interdit de « laisser tourner leur moteur en stationnement ou à l’arrêt en dehors de la circulation ». Et pour ceux qui ne respecteront pas cette mesure, le montant de l’amende s’élèvera à 135 euros.

« Une mesure de santé publique et de sobriété énergétique »

« En prenant cet arrêté rappelant un geste qui devrait relever du bon sens, la ville de Nancy entend promouvoir une mesure de santé publique et de sobriété énergétique », explique la mairie dans son communiqué. Elle pointe par ailleurs des problèmes de « pollution de l’air » ainsi que les fortes chaleurs, ces deux facteurs ayant influencé l’édile dans la mise en place de la mesure.

Cette dernière ne s’applique toutefois pas aux véhicules de secours aux personnes, aux véhicules des services publics en intervention, ni aux camions frigorifiques transportant des denrées alimentaires. De plus, le « préchauffage des moteurs en cas de températures négatives » sera quant à lui toujours autorisé durant la saison hivernale.

« Couper son moteur à l’arrêt est une obligation à Londres, en Belgique, en Suisse… mais également en France par un arrêté ministériel du 12 novembre 1963 », précise encore le communiqué, la municipalité s’étant inspirée de cet ancien arrêté, qui était depuis « tombé en désuétude ».

***
Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.